Avertir le modérateur

24/06/2007

VIDEO DE SARKOZY ÉMÉCHÉ : LE TEMOIGNAGE D'UN JOURNALISTE SUISSE

Voici in extenso, le témoignage du journaliste suisse Richard Werly, du quotidien Le temps,  qui assistait à la fameuse conférence du sommet du G8, où Nicolas Sarkozy ne semblait pas ... au mieux de sa forme ... Depuis plus d'une semaine, nous parlons ici de cette vidéo et aussi de l cette auto-censure de la quasi totalité des médias français ... Le témoignage du journaliste suisse a eu un retentissement européen.  Une polémique voit le jour, alimenté par les journalistes français qui, en quelque sorte, sont pris la main dans le sac...






Quasi-exploit
Je vous parle en connaissance de cause. J'étais au troisième rang, juste devant la caméra dont les images du président français circulent aujourd'hui abondamment sur Internet. Ceux qui avaient pu, comme moi, atteindre le centre de briefing d'Heiligendamm étaient pour la plupart dans la salle. Presque un exploit: les protestataires anti-G8 ayant bloqué le train à vapeur reliant le centre de presse à la salle de briefing, distants d'une dizaine de kilomètres, les rescapés avaient été convoyés dans l'après-midi en bateau... ou en hélicoptère. Beaucoup de journalistes français, coincés et furieux, durent d'ailleurs se contenter de regarder ce jour-là leur président sur écran.

Grand vide
Résumons: l'intervention de Nicolas Sarkozy était la seule à cette heure. Pas de tension particulière ni d'agitation sécuritaire donc, dans ce centre de briefing monté de toute pièce à l'extérieur du Grand Hotel Kempinski, pour que les grands de ce monde ne soient pas importunés par les reporters. Le reste s'est passé comme ça: Sarko est arrivé en retard, pressé. Eméché? Cela ne m'est pas venu à l'esprit. Il ne titubait pas. Il semblait plutôt étonné d'être propulsé là, au milieu des journalistes, tous leur carnet de notes en main. Je l'ai senti plutôt angoissé par un grand vide. Pris de vertige. Un peu comme un trapéziste qui voit soudain le sol défiler sous lui. Il n'était pas serein (mais lui arrive-t-il de l'être?). Plus grave: il ne semblait pas non plus très bien préparé par ses conseillers à son premier punching-ball diplomatico-médiatique.

Euphorie planante
Le malaise venait du ton. Je l'ai dit dès la fin de la conférence à mon collègue Yves Petignat, aussi sur place pour couvrir le G8. L'hôte de l'Elysée était euphorique. Il planait. Au point de nous prévenir qu'il avait «gardé son calme» devant Poutine. Au point de demander, devant ses conseillers un tantinet éberlués, si «la diplomatie française peut lui accorder un peu de marge de manoeuvre»... Ce Nicolas Sarkozy paraissait éberlué, bluffé, étonné lui-même d'être enfin là, dans ce «saint des saints» de la puissance mondiale. «Dans ce G8, on n'a pas une seconde, on court de réunion en réunion», a-t-il poursuivi. Regards déconcertés des confrères. Ce président-là ressemblait à un grand ado un peu perdu, sortant de sa pochette surprise ses propositions pour sauver le monde: moratoire de six mois sur le Kosovo, annonce d'une prochaine visite au Royaume-Uni pour convaincre Gordon Brown de soutenir son «traité simplifié»...

A côté de la plaque
Je l'ai, pour tout dire, vraiment trouvé à côté de la plaque. Pas alcoolisé. Plutôt survitaminé. Comme dopé. Quelque chose sonnait faux dans ses mots. Il n'était pas ce soir là le chef de l'Etat français. Il était «Sarko»: cet énergique politicien qui vous veut du bien, vous sourit mécaniquement, est bourré de tics et ramène tout à lui: la victoire arrachée à Bush sur le climat, l'arrêt des souffrances au Darfour... Je l'ai suivi en campagne électorale, avec le correspondant du Temps à Paris, Sylvain Besson. Il est comme ça. Il lui faut du pathos, de l'adhésion, une bonne dose de «Je», de «moi».

Ivre d'être là...
Amphétamines, alcool, déprime? Laissons de côté les rumeurs qui vagabondent sur Internet. Ce qui m'a sidéré, en cette fin d'après-midi au G8, c'est que Nicolas Sarkozy ne parlait pas de l'état du monde. Il nous parlait de lui, de sa «franchise», de son «agenda», de son «calme». D'abord ivre d'être là. Saoulé par ses propres paroles.

 

Dans le courant de la journée nous apporterons d'autres pièces  à ce dossier qui, au bourt d'une semaine prend un peu plus d'ampleur...

Commentaires

Excellent article

Écrit par : FRED | 15/06/2007

Je pense que notre président était surtout très surmené. On le connaît plutôt activiste, non? Imaginez: depuis les présidentielles, il est sur tous les fronts, obsédé par le besoin de ne pas décevoir cette France qui lui a offert la chance de réaliser son rêve de jeunesse. On ne lui en veut pas.
Mais il lui faudra très vite abandonner son côté "scout toujours"qui risque de lasser un électorat consommateur d'images. Il faut conseiller très vite à Monsieur Sarkozy d'endosser un costume de grand, pas celui de grand naïf. A mon avis, dans les coulisses du G8, Monsieur Sarkozy a dû être
sacrément "bizuté" par ses homologues qui ne sont pas venus avec les mêmes codes de bonne conduite!
Vite, Monsieur le Président, montrez à tous que vous êtes rusé. Faites oublier ce "couac" style étudiant première année grandes écoles. Nous avons confiance en vous! Au fait, Jacques Chirac a-t-il bien effectué son tutorat? Décidément...

Écrit par : JALMAIN | 15/06/2007

il était dopé a..........l'o...pium ou au canabis?

Écrit par : viamala | 15/06/2007

décidemment les journalistes ne lui trouveront jamais aucune qualité à ce pauvre SARKOZY : il est établi qu'il n'était pas ivre d'alcool - il ne boit jamais - mais il fallait bien trouver quelque chose pour le discréditer, alors voilà, il était ivre de gloire personnelle... c'est trop facile comme explication. Et une grosse fatigue suite à un surmenage, çà peut arriver aussi, non ? Pas la peine d'en faire un plat, cela peut arriver à tout le monde.

Écrit par : tintin | 15/06/2007

Nicolas sarkozy , etait absolument ivre .
Et rien d' autre qu' ivre .
Voici la realite .
Point .

Écrit par : raunet | 15/06/2007

Non mais franchement cet article c'est vraiment prendre les gens pour des cons! Pourquoi en faire tout un plat : c'est un être humain non? Qu'il ait bu ou pas quelle importance?Le principal c'est qu'il soit compétent,à l'avenir il saura qu'il ne supporte pas l'alcool! Qu'on arrête avec ça...Pfffffffffff!!!

Écrit par : sadi | 16/06/2007

Bonjour,

Là, n'est pas l'essentiel.

L'essentiel est ailleurs.

- D'une part, M SARKOZY n'est pas un DIEU (quelque part, c'est même rassurant) et pour preuve : cette vidéo qui démontre que comme tout être humain il peut avoir des faiblesses. Rien d'extraordinaire, tout est quelque part normal ... a lui, la prochaine fois de ne pas recommencer ce spectacle que tout être humain peut à certains moment de sa vie montrer.

- D'autre part, ce qui me semble totalement anormal est qu'en France , la République n'est pas ce qu'elle prétend être dans les textes (EGALITE de droit). En quelque sorte, la République est IVRE et nous en montre le spectacle en permanence ....et là, c'est VRAIMENT anormal!!!! Certes, les abus d'une certaine jeunesse sont à surveiller et à punir, il n'y a pas photo. Mais, il n'y a pas photo non plus pour certains abus avec protections occultes pour des voyous adultes qui peuvent se permettre, bien trop souvent, tout et n'importe quoi en toute impunté. Là, M SARKOZY, en veillant à la cohérence d'une République qui serait enfin ce qu'elle prétend être dans les texte ... EH oui, crédibilité il aurait .. enfin.

Pour plagier "sadi", une République qui deviendrait enfin cohérente entre ce qu'elle est et ce qu'elle prétend être dans les textes (notamment : EGALITE de droit ... voir NOTRE merveilleuse devise Républicaine)== > Ce serait vraiment ne pas prendre les gens pour des cons! (expression de "sadi").... Alors en 4 mots : "AU TRAVAIL M SARKOZY" (il n'y a plus qu'à y croire !!)

Cordialement

Écrit par : Crochemore | 16/06/2007

Bonjour,

Très bon article en effet.

J'ai un blog sur 20 minutes (http://kamerunscoop.20minutes-blogs.fr/) mais, je n'arrive pas à me connecter. Je ne vois pas l'endroit où d'habitude on se connecte sur son compte. Pouvez-vous m'indiquer ?

Merci d'avance !

Écrit par : PARALLAX | 16/06/2007

En installant son oreillette, il dit : "oui, oui, ben oui"

A qui dit-il cela ? et pourquoi ?

Écrit par : la vilaine curieuse | 16/06/2007

La conférence avait été diffusée en intégralité et en direct et j’étais tombée dessus par hasard. J’ai tellement été interpellée par le début que je suis restée scotché pour voir la suite. Il ne m’est pas venu une seule fois à l’esprit qu’il était bourré en fait. Mais je me suis dit “Oula il m’a l’air bien stressé lui, gare aux TOC Nico lol”. Sérieusement, les grimaces à tout va, les rires nerveux, l’épaule qui sursaute et le doigt qui gratte le pupitre, le tout avec un ton des plus décontract', syle le mec trankil qui se prend pas la tête et qui a pas capté qu’il était en direct sur des chaînes internationales et en présence de la presse étrangère. Ça a duré une bonne vingtaine de minutes je pense cette conférence de presse. L’arrivée, on la connait par coeur avec les vidéos qui circulent sur le net, OK elle a été fracassante, mais la suite n’a pas été reluisante. Limite catastrophique même ! À se demander pour quoi passer la France aux yeux du monde… Alors quand on lit par ci par là, qu’ensuite il a été totalement maître de la situation, eh bien on se dit que ceux qui écrivent ça n’ont pas du voir l’intégralité de la conférence de presse en question… Franchement, même à la tête des journalistes dans la salle on voyait qu’il y avait un malaise.

Alors, à la limite, ce serait rassurant qu’il ait été bourré. Sinon être dans un tel état à jeun, c’est inquiétant…

Mais le plus inquiétant encore dans tout ça, c’est le total silence des chaines françaises sur cette drôle de conférence de presse où le chef de l’état a enchaîné les gaffes, les oublis, les imprécisions, les défilements par un humour à deux balles, sous l’oeil de journalistes qui l’attendaient pour sa première conférence de presse internationale…

J’imagine que la prochaine conférence de presse (c’est pour bientôt, la râtez pas lol) va être particulièrment travaillée pour rattraper le coup !

Et on nous en servira et resservira matin midi et soir sur les Sarkoland TVs, avec en prime un ou deux sondages de l’institut CSA de son pote Bolloré qui nous expliquera qu’on est tous super contents :-)

Écrit par : Kamala | 16/06/2007

la fatigue et le stress peuvent avoir des effets de ce style ça m'arrive moi même quand je suis à bout de me sentir comme ivre sans jamais rien boire...
imaginez tous les sujets qu'il devait aborder, ces premieres rencontres , beaucoup de nouveau etc...

Écrit par : nonoss | 16/06/2007

nonoss,

si tel est vraiment le cas :

- soit la majorité des hommes politiques ne fout rien (contrairement à Sarko, qui lui est crevé au point de se sentir comme ivre). En général et quelles que soient les circonstances les chefs d'Etat arrivent à parler correctement et sérieusement

- soit Sarko se dit que pour dominer la planète, il suffit d'être un peu plus déconnant que Mr Bush himself

Pour être plus sérieux, si le G8 lui fait cet effet, personnellement ça m'inquiète pour la suite ... il faut lui souhaiter que tout se passe comme il l'entend dans le futur parce que sinon il va imploser.

On n'est pas loin de l'arnaque du siècle

Écrit par : candide | 16/06/2007

En parlant de fatigue, justement à ce propos il s'est un peu emmêlé les pinceaux lors de la conférence : il a voulu jouer le mec qui aurait pu passé la nuit à travailler, il aurait bien voulu poursuivre, a-t-il dit, mais ce n'était pas du goût de tout le monde. Il a au passage brossé dans le sens du poil je sais plus quel politico (j'ai oublié le nom), qui aurait bien comme lui travailler toute la nuit... Bref, il a sous entendu que yavait des fainéants dans la place ! Et que lui, trop balèze, il aurait pu travailler plus. Et oui toujours, travailler plus... Niveau arrogance, c'était pas mal.

Bref, parfois, vaut mieux aller se coucher au lieu de faire des heures sup, ça évite de trop parler sans assez réfléchir... ou alors faut faire un taf qui ne peut pas entrainer d'incidents diplomatiques.

Pourvu qu'il se repose !!! :-)

Écrit par : Kamala | 17/06/2007

Je vous laisse imaginer Ségo dans la même situation. Chacun le fera en fonction de ce qui lui convient mais pour moi mon idée est faite.

Écrit par : oscar | 17/06/2007

la chose la plus grave dans cette affaire, et les medias etrangers en font part, c est cette autocensure qui n a permis a personne de non-avertit de voir ces images avant le 2eme tours des legislatives en france. bien joué

Écrit par : hihihi | 17/06/2007

Le mensonge continue. Il ne boit pas mais il est ivre - "Mais non, il est surmené", ou" il s' est rendu-compte qu' il était le président de la France et, devant Poutine, il a perdu ses moyens", etc! Trouvez encore et toujours des excuxes à Sarkozy messieurs les UMPistes! Quand Royal se trompait sur le nombre de sous-marins nucléaires, c' était le comble de l' incompétence; mais quand c' était Sarkozy, "il a confondu sous-marins nucléaires d' attaque et lanceurs d' engins", "la question n' était pas claire",etc. De qui vous moquez-vous? A quand le crime de lèse-Sarkozy?

Écrit par : Rég68 | 17/06/2007

ivre, surmené ou euphorique... faites ca pendant la réunion du comité de direction de votre boite, et on verra bien ce que diront vos patrons et qui c'est qui ira pointer à l'anpe le lendemain

Écrit par : grosjube | 18/06/2007

il etait bourré ou pas apres tout qui sait , il etait peut etre juste euphorique d'avoir eu une leçon privée par poutine sur comment brider la presse de son pays et faire taire toute oposition dans les media .

Écrit par : zack | 20/06/2007

C'est vrai qu'il dit toujours qu'il assume tout, qu'il se met constamment en avant , qu'il est responsable ,en première ligne, etc..mais dès qu'on le met en cause, c'est un complot, c'est une machination, il brandit des menaces à peine voilées sur le vilain journaliste qui lui parle mal(voir Poivre d'arvor, qui avait pourtant évoqué ça de manière soft et bon enfant) , alors quoi, j'ai bien peur qu'on soit dans un régime totalitaire, d'ailleurs la photo d'une ministre au côté d'un député assimilé UMP ayant eu des propos homophobes a été "retouchée" en fait recadrée pour que ce triste personnage,et pourtant soutenu par notre Président, donc ce doit être quelqu'un de bien, n'apparaisse plus sur ladite photo.
Bravo! Staline ne faisait pas autrement.Ceci a été illustré au Grand Journal de Canal+
Cet auto-culte de la personnalité est très gênant , comme lors de son interview à l'Elysée, où il dit que durant son passage au ministère de l'intérieur, il a TOUJOURS pris la bonne décision au bon moment , allons ,qu'il reconnaisse qu'il a fait des erreurs, c'est le minimum pour un haut responsable,ceci n'est pas de bon augure.
Et que dire du discours le soir de sa victoire?"Je protègerai toute femme ou enfant victime d'injustice",ce sont vraiment des paroles en l'air ,car intenables.Alors pourquoi les dire?Pour se faire mousser, comme un gosse qui se vante d'avoir fait ceci ou cela auprès de ses copains.
En fait j'ai pitié, mais je ne devrais pas, car cet individu va faire du mal à la France.

Écrit par : JP | 24/06/2007

Bonjour.

Au fond, en quoi cet évement a t il un interet. Pourquoi nous en parler....
Elle est où l'info ?

A suivre sur www.ElleEstOulInfo.com

Écrit par : Emmanuel | 25/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu