Avertir le modérateur

05/09/2007

LE FILS DE SARKOZY JUGÉ : L'INQUIETANTE BIENVEILLANCE DES MEDIAS...

 

medium_jean_sarkozy.jpg

Hier, suite à l'info du site de 20Minutes, j'ai écris un petit "post" sur Jean Sarkozy et son scooter ...

J'ai terminé par une pointe humoristique en pariant que ce sujet allait faire l'ouverture de l'ensemble des journaux TV du soir ...

Ce matin je me suis plongé dans la presse écrite pour voir comment le sujet était traité ... Car après tout, il est assez étonnant tout de même de voir le fils d'un président de la République comparaitre devant un tribunal correctionnel... Normalement, ce genre de sujet est une véritable aubaine pour un journaliste ...

 Je vous livre ci-après comment l'info a été traité par le quotidien régional Ouest-France, sachant que ce journal a le plus gros tirage de la presse en France avec quelques 800.000 exemplaires vendus chaque jour :

Ainsi en page 5, on peut découvrir, perdu au milieu de plusieurs  brèves, ce titre assez énigmatique :

"Accident : un fils de Sarkozy cité à comparaitre

Cinq petites lignes nous apprennent : "ils lui est reproché d'avoir percuté à scooter l'arrière d'une voiture, le 14 octobre 2005, et de ne pas s'être arrêté.  Jean Sarkozy, un des fils du président de la République, est cité à comparaitre le 11 septembre devant la 10° chambre du tribunal correctionnel de Paris. L'automobiliste accidenté réclame 260€ de frais de réparation et 4000€ de dommages et intérêts."

C'est bref, concis ... mais quand même assez loin de la réalité... 

 Car il faut peut-être rappeler que Jean Sarkozy devra répondre de quatre chefs d'accusation : délit de fuite, défaut de maitrise de son véhicule, non respect des distances de sécurité et dégradation légère de véhicule ... On est quand même assez loin du seul fait "d'avoir percuté l'arrière d'un véhicule..."

 Je me suis tourné vers Libération ... Qui traite le sujet d'une façon encore plus rapide :

"Jean Sarkozy bientôt jugé

"Jean Sarkozy, un des fils du président de la République, est cité à comparaitre devant la 10° chambre du tribunal correctionnel de Paris à la suite d'un accrochage avec un automobiliste en 2005."

Franchement je ne veux avoir l'esprit tordu mais je reste perplexe. Parler d'accrochage ou de choc sur un véhicule et passer sous silence le délit de fuite me semble pas très professionnel... Et au-delà, se pose la question de la déontologie de la profession qui depuis quelques mois joue allègrement le cire-pompe sarkozien...

Reste à savoir si un jeune homme de 20 ans qui, à l'avenir, percutera une voiture et s'enfuira sera traité de la même façon et avec autant de bienveillance ...

 

Commentaires

Le Monde daté de mercredi avait fait un papier plus long. Mais pour ce type d'info, il aurait fallu regarder sur les sites web. Le Monde a ouvert le feu, suivi par le JDD et Libé.
L'info en elle-même prête à ricaner, surtout quand on se souvient qu'on a usé de la recherche ADN pour trouver les vilains qui avaient fauché le scoot d'un des autres fils Sarkozy.
Mais si on en avait dit plus à ce stade, que de critiques n'aurait-on essuyé ? Ouhhh les nazes de journalistes qui fnt monter la sauce sur rien du tout. Ouhhhh les prétentieux ricanants, etc.

Écrit par : Monsieur Paul | 05/09/2007

Bonjour,

A part le délit de fuite, (pas très futé), il faut le dire, mais apparament on sait qui a fuit, il n'y a pas de mort ni de bléssé.
Cela arrive de percuter un véhicule qui freine devant soi, et de ne pas avoir la maitrise de son véhicule, c'est même le genre d'incident le plus fréquent
C'est pas une raison pour partir sans laisser d'adresse.
Je suis sûr que vous respectez les vitesses en ville ou à la campagne
Et en vélo arrets aux feux rouge etc... bravo

Écrit par : QUIRY | 05/09/2007

Le souci est que le petit Sarkozy a fait un geste déplacé à l'automobiliste après l'accrochage, et qu'en dépit de trois relances, ce dernier n'a obtenu aucune réponse de la famille désormais présidentielle.
Juste un peu choquant, tout de même.

Écrit par : Monsieur Paul | 05/09/2007

quelle preuve avez-vous que ça c'est passé comme ça à part la plainte démesurée d'un quidam avide de procédures ?

Écrit par : gilles | 05/09/2007

Entre les catastrophes naturelles, les guerres, les accidents (et j en passe...) qui arrivent tous les jours... vous ne trouvez aucun autre sujet d'information sur lequel polémiquer que celui d'un jeune qui a eu un accrochage avec une voiture il y a 2 ans de ça... je suis loin d'être une "pro-sarko", mais sincèrement là on frole le ridicule voir le pitoyable. Chaque jour il se produit des milliers d'accidents de ce type. De plus un Président est censé être jugé sur sa politique, sur sa façon de gouverner un pays, pas sur les "bétises" de ses enfants!

Écrit par : Virginie | 05/09/2007

@virginie
Mais juste je demande que la justice soit applique à tout le monde de la même façon ! C'est la moindre des demandes pour une démocratie, non ?
Si vous trouvez que cela frise le ridicule ... alors vous devez en avoir une over dose ces temps-ci en regardant les infos à la télé, non ?

Écrit par : tian | 05/09/2007

@ QUIRY
Je vous signale, quand même que pour ce genre de "petit délit" certains automobilistes se retrouvent en garde à vue ... Le délit de fuite n'est pas si petit que cela dans les jugements rendus par les tribunaux ... Renseignez-vous, et vous le constaterez par vous-même ...

Écrit par : tian | 05/09/2007

Vous n'êtes bien que des '' FOUILLES-MERDE ''

Écrit par : CHIRACH | 05/09/2007

"Reste à savoir si un jeune homme de 20 ans qui, à l'avenir, percutera une voiture et s'enfuira sera traité de la même façon et avec autant de bienveillance ..." MDR !!!!!

c'est clair, ce genre d'incidents remplissent nos journeaux tous les jours....

je pense surtout que d'en parler c'est de la malveillance, car ce genre de trucs arrivent tous les jours...et jamais une ligne.

Écrit par : guicheman | 05/09/2007

@CHIRACH
Et oui ! et c'est même à cela qu'on reconnait une démocratie !!!

Écrit par : tian | 05/09/2007

@GUICHEMAN
Il est évident que l'information par nature est malveillante ... C'est même sa nature première, non ?

Écrit par : tian | 05/09/2007

Je l'ai lu dans 20 minutes ce matin...comme quoi...Une information qui n'a pas grand chose d'interessant.

Y avait-il autant d'émoi quand en Juin 2006, le fils de Ségolène Royal était interpellé par la BAC avec deux de ses copains ??

Julien, 19 ans, le deuxième enfant de Ségolène Royal et de François Hollande, a été interpellé par la police vers 3 heures, dans la nuit de vendredi à samedi.

Les policiers de la BAC ont appréhendé avec lui trois jeunes, à hauteur du 4 rue Molitor dans le XVI e arrondissement de Paris.

Les policiers avaient été appelés pour des bris de luminaires et dégradation de panneaux de signalisation. Les contrôles d’alcoolémie se sont révélés positifs pour deux des jeunes.

Ceux-ci ont été placés en cellule de dégrisement dans le cadre de la garde à vue. Julien, étudiant, a quitté le commissariat vers 4 heures. « Ce sont des trucs de gamins, mais c’est pour lui une expérience de la vie », a conclu sa mère. (Source : Le Parisien)

....Deux poids deux mesures...? Mais dans le fond ces infos ne sont là que pour donner l'occasion de baver ou de polémiquer.

Écrit par : Junior | 05/09/2007

Le fait est que la personne concerne est le fils du président de la république lui même hyper médiatisé...

Si son fils mal éduqué est attrapé pour une série d infractions, tres bien, qu'il soit juge. Il est normal qu'on en parle. ceux qui pensent que nous voudrait bien me dire a partir de quel délit le droit de savoir est nécessaire? Possession de stupéfiants? etc...

M.

Écrit par : MingMang | 05/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu