Avertir le modérateur

12/09/2007

POUR BERNARD LAPORTE ... ÇA RAPPORTE

medium_168.jpg

 

Je ne veux pas revenir sur la défaite du XV de France face à l'Argentine ... J'en ai parlé récemment ... Non, le sujet du jour tourne autour du volubile Bernard Laporte, entraineur du dit XV et futur secrétaire d'Etat aux sports de son ami Nicolas Sarkozy ...

Si vous avez le temps, vous passez sur son site  Internet ... Un slogan vous accueille :

"SOYEZ LE PREMIER À PORTER LE MAILLOT DU XV DE FRANCE BLEU SUPPORTER !

L'entraineur de l'équipe de France de Rugby propose ainsi un tee-shirt avec l'écusson de l'International Rugby Board ...

Mais un tee-shirt avec la dédicace de Bernard Laporte ... personnalisée au nom de l'acheteur...

Le futur secrétaire d'Etat aux Sports tient également à préciser que le "stock" est limité puisque seulement (?) 10.000 maillots de ce type seront vendus ... avec un certificat d'authenticité...

Le prix de l'objet ?

Une bagatelle ... 130 euros plus 6 euros de frais de port ...

Et là franchement on peut dire "chapeau l'artiste" ...

Car ce même maillot (mais sans dédicace) est vendu sur le site de la Fédération de Rugby .... 76 € !!! 

Ce qui met sa signature  à ... 54 €...

Voilà un  Ministre des Sports qui ne perd pas le nord et qui possède un sens affiné des affaires ...

Bon, au cas où l'équipe de France se ratatinerait à la Coupe du monde, on ne peut que conseiller à son ami de président de la République de le transférer à un poste plus adapté à ses capacités ... par exemple le ministère des Finances .... Je suis persuadé qu'il trouverait une petite solution de derrière les fagots, pour pousser cette fameuse croissance qui ne vient pas, d'un petit point ... Au fait, c'est peut-être cela que voulait dire Nicolas Sarkozy avec cette phrase : "s'il le faut j'irai la chercher cette croissance ..."

Chez son ami Bernard Laporte ? 

11/09/2007

MON 11 SEPTEMBRE !!!


La date du 11 septembre est pour moi un jour noir. Je ne parle pas du 11 septembre 2001 qui va être commémoré par l'ensemble des médias ... Mon 11 septembre remonte à 34 ans en arrière, en 1973.

Ce coup d'état fasciste orchestré par la CIA et les américains pour renverser un gouvernement socialiste élu démocratiquement ne fait plus la Une des médias ... Ils ont sous la main les attentats de New-York, bien plus identifiables ...
Pourtant !
Ce 11 septembre 1973, ce sont les Etats-Unis qui décidèrent d'abattre la démocratie chilienne sans que le monde entier ne trouve à redire ...
Ce 11 septembre 1973 nous nous sommes réveillés meurtris par cette sombre information. Le Chili libre se reveillait sous les bombes et sous les bottes des fascistes. Commençait alors une période sombre, très sombre, où la torture, la chasse aux communistes, aux socialistes, aux révolutionnaires du MIR, mais aussi  à tous ceux qui ne pensaient pas comme les nouveaux maitres du Chili...
La torture fut organisée à l'échelle de tout le pays ... Les tortionnaires reçurent l'aide des "amis" américains, sans que les pays occidentaux protestent autrement que par des communiqués qui n'avaient qu'un but : protester sans  trop déranger ...
Ce 11 septembre 1973, j'ai pleuré tout mon saoul... Nous étions alors jeunes, plein d'espoir dans cette expérience étonnante ... Cela peut vous paraitre bizarre ... mais l'Amérique Latine ne vivait alors qu'à travers des coups d'état ... fomentés par les "gentils" yankees ...
Et là, au Chili, un président socialiste était élu le plus démocratiquement du monde ...
Bien entendu c'était trop "légal" pour ces Etats-Unis qui se targuaient d'être le pays de la démocratie...
Alors ils ont employé la manière forte ...
Ils ont assassiné une démocratie naissante pour quelques intérêts économiques ...
Ils ont assassiné un peuple épris de liberté pour conserver leurs intérêts économiques ...
Alors voilà, pourquoi, moi, le 11 septembre 2001 je n'ai pas versé de larmes sur les attentats de New-York... C'est peut-être parce j'avais trop versé de larmes un 11 septembre 1973...

La dernière photo connue de Salvador Allende

C'est le dernier discours de Salvador ALLENDE transmis par Radio Magallanes, le 11 septembre 1973:

Je paierai de ma vie la défense des principes qui sont chers à cette patrie. La honte tombera sur ceux qui ont trahi leurs convictions, manqué à leur propre parole et se sont tournés vers la doctrine des forces armées. Le peuple doit être vigilant, il ne doit pas se laisser provoquer, ni massacrer mais il doit défendre ses acquis. Il doit défendre le droit de construire avec son propre travail une vie digne et meilleure. A propos de ceux qui ont soi-disant «autoproclamé» la démocratie, ils ont incité la révolte, et ont d'une façon insensée et louche mener le Chili dans le gouffre. Au nom des plus gros intérêts du peuple, au nom de la patrie, je vous appelle pour vous dire de garder l'espoir. L'Histoire ne s'arrête pas ni avec la répression, ni avec le crime. C'est une étape à franchir, un moment difficile. Il est possible qu'ils nous écrasent mais l'avenir appartiendra au peuple, aux travailleurs. L'humanité avance vers la conquête d'une vie meilleure.
Compatriotes, il nous est possible de faire taire les radios, et je prendrai congés de vous. En ce moment sont en train de passer les avions, ils pourraient nous bombarder. Mais sachez que nous somme là pour montrer que dans ce pays, il y a des hommes qui remplissent leurs fonctions jusqu'au bout. Moi je le ferai mandaté par le peuple et en tant que président conscient de la dignité de ce dont je suis chargé.

C'est certainement la dernière opportunité que j'ai de vous parler. Les forces armées aériennes ont bombardé les antennes de radio. Mes paroles ne sont pas amères mais déçues. Elles sont la punition morale pour ceux qui ont trahi le serment qu'ils firent. Soldat du Chili, Commandant en chef, associé de l'Amiral Merino, et du général Mendosa, qui hier avait manifesté sa solidarité et sa loyauté au gouvernement, et aujourd'hui s'est nommé Commandant Général des armées. Face à ces évènements, je peux dire aux travailleurs que je ne renoncerai pas. Dans cette étape historique, je paierai par ma vie ma loyauté au peuple. Je vous dis que j'ai la certitude que la graine que l'on à confié au peuple chilien ne pourra pas être détruit définitivement. Ils ont la force, ils pourront nous asservir mais n'éviteront pas les procès sociaux, ni avec le crime, ni avec la force.
L'Histoire est à nous, c'est le peuple qui la fait. Travailleurs de ma patrie, je veux vous remercier pour la loyauté dont vous avez toujours fait preuve, de la confiance que vous avez reposé sur un homme qui a été le seul interprète du grand désir de justice, qui jure avoir pu respecté la constitution et la loi. En ce moment crucial, la dernière chose que je voudrais vous adresser est que j'espère que la leçon sera retenue.
Le capital étranger, l'impérialisme, ont créé le climat qui a cassé les traditions: celles que montrent Scheider et qu'aurait réaffirmé le commandant Araya. C'est de chez lui, avec l'aide étrangère, que celui-ci espérera reconquérir le pouvoir afin de continuer à défendre ses propriétés et ses privilèges. Je voudrais m'adresser à la femme simple de notre terre, à la paysanne qui a cru en nous; à l'ouvrière qui a travaillé dur et à la mère qui a toujours bien soigné ses enfants. Je m'adresse aux personnels de l'Etat, à ceux qui depuis des jours travaillent contre le coup d'état, contre ceux qui ne défendent que les avantages d'une société capitaliste. Je m'adresse à la jeunesse, à ceux qui ont chanté et ont transmis leur gaieté et leur esprit de lutte. Je m'adresse aux chiliens, ouvriers, paysans, intellectuels, à tous ceux qui seront persécutés parce que dans notre pays le fascisme est présent déjà depuis un moment. Les attentats terroristes faisant sauter des ponts, coupant les voies ferrées, détruisant les oléoducs et gazoducs; face au silence de ceux qui avaient l'obligation d'intervenir, l'Histoire les jugera.

lIs vont sûrement faire taire radio Magallanes et vous ne pourrez plus entendre le son métallique de ma voix tranquille. Peu importe, vous continuerez à m'écouter, je serai toujours près de vous, vous aurez au moins le souvenir d'un homme digne qui fut loyal avec la patrie. Le peuple doit se défendre et non pas se sacrifier, il ne doit pas se laisser exterminer et se laisser humilier. Travailleurs: j'ai confiance au Chili et à son destin. D'autres hommes espèrent plutôt le moment gris et amer où la trahison s'imposerait. Allez de l'avant sachant que bientôt s'ouvriront de grandes avenues où passera l'homme libre pour construire une société meilleure.

Vive le Chili, vive le peuple, vive les travailleurs ! Ce sont mes dernières paroles, j'ai la certitude que le sacrifice ne sera pas vain et qu'au moins ce sera une punition morale pour la lâcheté et la trahison.


Arrestation par l'armée des défenseurs du palais présidentiel


anti_bug_fck

10/09/2007

DEMAIN ... LE 11 SEPTEMBRE !!!

 

medium_1665042_property_imageData.jpg

Oui, demain, cela fera exactement 34 ans que Salvador Allende, président démocratiquement élu du Chili se suicida au moment  où une junte militaire menée par le fasciste de triste mémoire, Augusto Pinoché, organisait un coup d'État...

C'était le 11 septembre 1973 ...

Des années plus tard, le monde entier devait apprendre, que ce coup d'État fut orchestré avec la bénédiction des États-Unis et surtout avec l'aide matérielle, psychologique de la CIA ... 

Cette photo est devenue célèbre ... comme celle de Che Guevara sur son lit de mort après son assassinat...

On y lit la surprise, l'incrédulité, la peur, la consternation, sur ces visages : celui de Salvador Allende et des quelques fidèles qui l’entourent.

Ce fut le dernier cliché du président chilien... Un document saisissant de réalisme ...

Après ce 11 septembre, les chiliens allaient connaitre les années noires, les années de torture, de délation, d'assassinat sous l'œil bienveillant de l'oncle Sam ...

VACANCES AMERICAINES DE NICOLAS SARKOZY : MAIS QUI SONT SES AMIS SI GENEREUX

 

medium_diapo_sarkozy6.jpg

C'était le 17 août dernier. Nicolas Sarkozy s'entretenait avec les journalistes du Monde. Pressé de questions par ces derniers, Nicolas Sarkozy révélait qu'il devait ses luxueuses vacances américaines à la grande générosité de ses amis milliardaires Cromback et Agostinelli... L'amitié entre Mathilde Agostinelli et Cécilia Sarkozy est connue du tout Paris... Par contre ce qui l'est moins, c'est la proximité, l'intimité entre Nicolas et son banquier de mari, Roberto ... Un véritable scoop que les journalistes hexagonaux se sont empressés d'enterrer ...

Il faut bien avouer que depuis des mois, toute information concernant Nicolas Sarkozy semble tétaniser les médias français... Pour s'en rendre compte, il suffit de lire la presse ... étrangère, qui elle, ne joue pas les cire-pompes du président de la République. 

Pourtant une info de première main, comme celle délivrée par Nicolas Sarkozy lui-même, aurait du envoyer les médias français à la pêche ... Car Nicolas Sarkozy n'est pas un  citoyen lambda... Il est président de la République Française, dispose de plusieurs résidences officielles en France et le voilà qui se fait payer des vacances de milliardaire... par des milliardaires. Avouons que ce n'est pas banal et que des journalistes auraient pu avoir l'idée de gratter un tout petit peu ...

Roberto Agostinelli est présenté comme "banquier" ou comme un ancien de la Banque Lazard ...

En réalité, l'ami de Nicolas Sarkozy est le patron du groupe Rhône ... un fonds de placement privé sont le siège social se trouve à Londres. Le Rhône Groupe Ltd a été fondé en 1966 et dispose de bureaux à Paris et à New York. Une banque un peu spéciale en réalité où vous aurez quelques difficultés à ouvrir un compte chèque ou un livret A ... Car ici, on n'ouvre les portes que pour des "opérations de patrimoine familial" ou encore pour des "entreprises structurées" ... Une société qui n'emploie qu'une petite trentaine de salariés...

Robert Agostinelli - Italo-américain - est également un contributeur régulier du Parti Républicain américain. Au profit de George Bush, off course, mais aussi (et peut-être surtout) de Rudolph Giuliani, l'ex-maire de New-York, connu pour sa politique de "tolérance zéro" et candidat déclaré à l'investiture pour succéder à Bush l'an prochain...

Et voilà que le Figaro du 20 août nous apprend que "Giuliani n'a jamais autant parlé de Nicolas Sarkozy" et de le citer : "J'ai beaucoup d'admiration pour lui. J'ai lu son livre, Témoignage, que je trouve excellent. J'en recommande la lecture cet été à tous les américains."

 Décidément comme le monde est petit ...

 

08/09/2007

RETOUR SUR UNE DÉFAITE !

medium_article_CPS.HJC33.080907092214.photo01.photo.default-512x397.jpg

 

J'ai entre les mains une pile de journaux ... Ils datent tous de la semaine écoulée ... Des dossiers, des Unes, des papiers longs, très longs : tous ont un point commun ... LE RUGBY ... Et surtout la victoire des Bleus ... Sur la couverture d'un magazine télé ce titre évocateur: "BERNARD LAPORTE : POURQUOI NOUS ALLONS GAGNER !"

Ces derniers jours, pas une radio, pas une télé qui ne faisait  l'ouverture sur LE RUGBY avec de méchants sous-entendus sur cette équipe française qui était la grande favorite du  Championnat du Monde ... Et l'on entendait les grands spécialistes nous expliquer le pourquoi du comment ...

 Et de jour en jour cette pression qui montait dans les médias ...

Les Français étaient les futurs gagnants ... et nous allions voir ce que nous allions voir pour le match d'ouverture ... D'ailleurs, on sortait les statistiques de la naphtaline pour nous assener : aucune équipe du pays organisateur n'avait encore perdu le match d'ouverture ... Alors, pensez-donc, avec nos bleus ... 

Et quelques heures avant le match d'hier, il était acquis que les bleus n'allaient faire qu'une bouchée de ces arrogants pumas ... D'ailleurs, le rugby en Argentine n'était qu'un sport de deuxième catégorie ... Peu de licenciés, peu de clubs, peu de ...

Ben oui !

Mais voilà que les pumas se sont amusés avec nos vaillants bleus ...

Mais voilà que les pumas ont avalés les irrésistibles français ...

Bref, pour reprendre une formule à la Roger Couderc, hier soir, "les petits" étaient argentins ... Mais dans la bouche de Roger "petit" était synonyme de champion ...

 

07/09/2007

ÉTATS-UNIS : 76% DE SUICIDE EN PLUS CHEZ LES JEUNES FILLES DE 10 À 14 ANS

 

medium_suicide.jpg

 Le centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) tire la sonnette d'alarme : le taux de suicide chez les jeunes de moins de 24 ans a considérablement augmenté aux États-Unis au cours des dernières années.

La statistique la plus préoccupante est la hausse du taux de suicide chez les jeunes filles âgées de 10 à 14 ans. Entre 2003 et 2004, il a fait un bond de 76 %. Chez les jeunes filles de 15 à 19 ans, la hausse a été de 32,3 %.

D'une manière générale, chez les jeunes Américains de 10 à 24, le taux de suicide a augmenté de 8 % durant la même période. Il s'agit de la plus forte hausse en 15 ans. En 2004, le suicide était la troisième cause de décès en importance aux États-Unis chez les jeunes de 10 à 24 ans. En tout, 4599 jeunes de 10 à 24 ans ont mis fin à leurs jours en 2004.

Même si le taux de suicide a davantage augmenté chez les filles, les garçons sont toujours plus nombreux à se suicider. Ainsi, sur 10 personnes qui se sont enlevées la vie, 8 sont des garçons.

Le  même rapport du CDC montre également que les moyens utilisés pour mettre fin à ses jours ont changé au cours des années. Ainsi, en 1990, la méthode la plus utilisée chez les jeunes filles était les armes à feu. En 2004, la pendaison ou la mort par suffocation était la plus courante.

Par contre, chez les garçons, la méthode la plus utilisée demeure les armes à feu.

Reste à savoir si cette hausse vertigineuse du nombre de suicides est un phénomène ponctuel ou une tendance qui ira en s'aggravant dans les années à venir ... Les responsables du CDC n'avancent aucune explication à cette hausse du nombre de suicides chez les jeunes Américains.

Rappelons qu'en France, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes ... 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu