Avertir le modérateur

18/07/2007

PATRICK DEVEDJAN ? CE CONARD ...


Comparini
envoyé par TDLYON
 
 En règle général, Patrick Devedjan, secrétaire général délégué de l'UMP ne fait pas dans la finesse. Il est toujours présent sur les plateaux de télé pour assener à ses adversaires la phrase lourde, le mot pesant, le propos limite ... En traitant de "salope" l'ancienne députée du Rhône, Anne-Marie Comparini, dans un reportage diffusé mercredi par la chaîne lyonnaise, TLM, il semble bien que le bouffon de service soit allé un tantinet trop loin...  Mais au fond, même après ses plates excuses, ses communiqués alambiqués, on l'imagine bien, en privé, utiliser ce type de langage pour amuser la galerie... 
Bien entendu, Patrick Devedjan, ne sera pas sanctionné par l'UMP.
On s'en tendra à quelques remontrances de ses amis politiques. 
Mais rien de plus.
Alors comme ça, on peut traiter une ancienne députée de "salope" et s'excuser par la suite, sans aucune autre conséquence?
Venant d'un très proche du président de la république, on peut s'étonner que de tels propos insultants, machistes n'aient pas pour conséquence, la démission de ce représentant du parti au pouvoir.
Monsieur Patrick Devedjan, vous êtes un conard ! Je vous le dis tout de go...
Et, si vous trouvez mes propos scandaleux, Monsieur le secrétaire général délégué de l'UMP, je tiens d'ores et déjà à m'excuser, car, franchement, je sais que ce qualificatif n'est point élégant et que je regrette par avance de l'avoir utiliser. Oui, je n'aurais jamais du utiliser le terme de "conard"à votre sujet.
Veuillez m'en excuser...
Par contre, monsieur Devedjan, vous êtes un goujat, un mal appris, un  malotru, et à ce titre là, vous méritez d'être montré du doigt et d'être mis au banc des accusés, car en tant que représentant de la République, vous avez le droit et le devoir de donner l'exemple. Vous faites partie de ces hommes politiques qui n'acceptent pas la montée en puissance des femmes en politique, vous êtes un être rétrograde et vos propos scandaleux prouvent que vous n'avez aucun respect pour les femmes et qu'en traitant de "salope" Madame Anne-Marie Comparini, vous avez tout simplement porté atteinte à la dignité des femmes de notre pays.
 Si vous aviez un brin d'orgueil et d'honeteté, Monsieur Devedjan, vous démissionneriez de vos mandats... Mais peut-être que ces mot-là, vous sont étrangers...

12/07/2007

JUSTICE ? INJUSTICE ? UN GAMIN EST MORT SOUS LES ROUES D'UN CHAUFFARD ... REMIS EN LIBERTÉ ...


En matière de justice, il vaut mieux être dans notre beau pays des droits de l'Homme, un jeune policier fauchant un adolescent de 14 ans en voiture de service qu'un étudiant jetant un pavé dans la rue le soir de l'élection du nouveau président de la République ...
Ainsi, ce 6 mai 2007, au soir de l'élection de Nicolas Sarkozy, à la tête de la République Française, Romain, 29 ans, étudiant, est arrêté place de la Bastille, un pavé dans la main. Il est 23 heures 50.
Jugé en comparution immédiate, pour "tentative de violence volontaire", il est condamné à quatre mois de prison ferme... Romain n'avait pas de casier judiciaire...
Le tribunal n'a entendu aucun témoin et n'a vu aucune circonstance atténuante. Romain a été envoyé à Fleury-Mérogis ... pour quatre mois.
Ainsi, samedi dernier, à Marseille, dans le quartier Nord, un policier stagiaire de 22 ans, heurte sur un passage piétons, un adolescent de 14 ans... Romain meurt le lendemain des suites de cet accident.
Le policier au volant d'une voiture de police a été mis en examen, hier, pour homicide involontaire aggravé de trois circonstances : vitesse excessive, omission de céder le passage à un piéton sur un passage protégé et omission de marquer un feu rouge.
Des faits punis d'une peine maximale de sept ans d'emprisonnement...
Le policier a été mis mis en examen et ... remis en liberté sous contrôle judiciaire...
Faut-il préciser que le Nelson, le jeune adolescent fauché dans sa vie par un policier chauffard était issu d'un milieu populaire et vivait dans ces quartiers que les médias aiment bien caricaturer et donner en pâture aux gentils citoyens.
Nelson avait 14 ans. Nelson est mort. Nelson a été tué par un chauffard. Nelson n'est plus là....
Le chauffard est en liberté ...
Cherchez l'erreur !
Les parents de Nelson n'ont plus qu'à espérer que la justice fera son travail... Mais honnêtement, c'est mal parti...
Quand à Romain, le jeune étudiant lourdement condamné pour avoir eu un pavé dans la main, quand il sortira de prison, il aura une vision de la justice très particulière...

22/06/2007

TORTURES DANS UN COMMISSARIAT GREC : LA VIDEO QUI ACCUSE

  Nous sommes en 2007 ! Nous sommes en Europe ! Nous sommes les détenteurs de la démocratie ! Nous sommes les héritiers de la démocratie grecque ! Et là, nous découvrons avec stupéfaction que la démocratie, par moments, a des ratés qui montrent l'insupportable bestialité de l'être humain. 

Cette vidéo a été tourné il y a plus d'un an... Mais elle a été postée que dernièrement sur le site de YouTube ... Elle montre deux policiers grecs, dont l'un est muni d'un bâton, qui maltraitent deux jeunes immigrés clandestins accusés de vol. Les deux policiers forcent les jeunes gens à se gifler mutuellement et peu à peu les poussent à frapper de plus en plus fort...

Cette scène est insupportable d'autant plus qu'on entend, en fond, d'autres policiers rire avec éclats. Une scène qui aurait été tourné par un policier, présent dans le commissariat, à l'aide d'un téléphone portable...

Depuis la diffusion de cette vidéo, la Grèce est en état de choc... Des mesures ont été prises de suite : un officier de police a été suspendu et une enquête a été diligenté par l'inspection de la police, l'équivalent de notre "police des polices". De son côté, le premier ministre grec, Costas Caramanlis a déclaré que cette scène était un affront à l'Etat.

Reste à savoir si cette scène de torture est un cas isolé ou si ce genre de pratique est monnaie courante dans les commissariats, comme l'a déclaré les "Groupes de défense des droits de l'homme en Grèce" qui ajoutent que les accusations de torture, les mauvais traitements et les abus sur les détenus sont légion...

Pour une fois, les accusations des défenseurs des droits de l'homme peuvent s'appuyer sur une vidéo. Une vidéo tournée par les tortionnaires eux-mêmes ... 

De telles scènes sont inqualifiables et devraient connaitre un retentissement européen ainsi qu'une condamnation ferme et sans ambigüité de la part des états membres européens. Mais là, c'est peut-être une autres histoire... Car, en régle générale, nous sommes plus rapides à condamner les excès des états non membres de l'Union Européenne...

13/06/2007

GERARD DEPARDIEU SE DIT INTELLIGENT ! DUR DUR DE LE CROIRE !

medium_depardieu-1.jpg
 
Ce matin, sur RTL, Gérard Depardieu s'est exprimé sur la politique française avec des propos dignes d'un habitué du Café du Commerce. Peut-être son futur rôle ?
Notre vigneron, restaurateur et parfois comédien a déclaré  avec cette emphase qu'on lui connaît:" Ce qu’il faut c’est réveiller les gens. D’ailleurs les gens s’intéressent de moins en moins à la politique, ils s’intéressent à un changement, ce qu’ils veulent c’est essayer de travailler, de comprendre les promesses de Sarkozy qui sont très bonnes, parce que les autres sont minables en face, on ne sait même pas de quel parti ils sont, ils sont plantés de partout, on s’en fout !" Texto ! Bien entendu, le journaliste de RTL lui a posé la vraie question : son ralliement à qui vous savez ! Au point où nous en sommes ... Et c'est là que notre bon gros nounours s'est emballé ... "Mais sarkozyste c’est quoi ? Je suis devenu intelligent. Je ne me bloque pas sur des choses qui sont désuètes. C’est vrai que 68 on s’en fout! Tous les mômes que je vois (...) ils n'ont qu’une envie c’est de travailler, ils ont tous voté Sarkozy et c’est pas parce que c’est de la droite, ça n’existe plus." Bon, nous connaissons le penchant de Gégé pour la bibine et franchement au vu de la réponse enflammée on peut se poser la question de savoir si, par hasard, il n'avait pas déjà commencé la journée ... Je passe sur le "je suis devenu intelligent", après tout si ça lui fait plaisir, mais imaginer que tous les jeunes ont voté Sarkozy c'est se foutre de notre gueule. Gégé aurait du simplement préciser que les jeunes qu'il côtoie ne sont plus les jeunes des cités depuis bien longtemps... Il aime bien se vanter d'avoir été un "loulou" à Châteauroux ... Mais c'était il y a bien longtemps, dans les années soixante... La jeunesse que côtoie Depardieu, si jamais jeunesse il y a, c'est une jeunesse dorée, une jeunesse friquée, une jeunesse arrogante, une jeunesse qui ne se lève pas tôt, une jeunesse qui prendra la suite de papa-maman... Bien loin de ses propres années, en Indre, où le jeune Gérard rêvait d'une vie américaine devant les voitures des GI's et devant les bordels du chef lieu... Gérard Depardieu aime bien vibrer au son de son propre passé. Mais, comme tous les bourgeois, et comme le chantait si bien Jacques Brel : "Les bourgeois c'est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient cons..." Et là, pour Gégé, pas de doute, il vieillit bien mal. A en devenir c...?

05/06/2007

MONSIEUR FRANÇOIS FILLON, JE ME SENS INSULTÉ PAR VOS PROPOS

 

medium_remiseLH2.2.jpg

Alors comme ça, monsieur François Fillon, la candidate pour laquelle j'ai voté dernièrement,  "joue à colin-maillard avec l'Histoire"!

Alors comme ça, monsieur le Premier Ministre, le candidat pour lequel je m'apprête à voter dimanche  "n'ose plus aimer la France" !

Alors comme ça, monsieur le futur député de la Sarthe, le parti pour lequel j'ai voté "pratique la justice sociale comme on offre un caramel mou du bout des doigts, à la sortie de la kermesse dominicale" ! 

Mais monsieur François Fillon, qui êtes vous donc pour dénigrer à ce point ces 47 % de Français qui, à l'occasion des élections présidentielles, ont porté leurs suffrages sur Ségolène Royal ?

Votre large victoire ne vous permet pas de nous traiter de la sorte !

Votre "tsunami bleu" prévu par l'ensemble des instituts de sondage, dimanche prochain, ne vous autorise pas à nous insulter ! 

 En vous enflammant de la sorte, hier soir à Lyon, j'ai été meurtri par vos propos. Et au-delà, vous avez insulté ma famille, qui a toujours été de gauche, qui a toujours voté à gauche, mais qui a toujours eu le respect des autres.

Alors je n'aime plus la France ? Alors si je comprends bien, il va falloir que je parte ... Vos propos sont un peu la suite logique du candidat Sarkozy qui déclarait lors d'un meeting " si vous n'aimez pas la France, il faut la quitter..."

Mais monsieur le premier Ministre, je suis autant Français que vous. Quelles sont les raisons de votre haine ? Vous rêvez d'un pays à parti unique ? Vous imaginez une France sans opposition ?  

En insultant la gauche de cette façon honteuse, j'ai pensé à ceux de ma famille qui se sont battus contre le fascisme, contre le nazisme... A mon grand père, homme de gauche jusqu'à la fin de sa vie, qui fut lieutenant-colonel d'infanterie et qui fit notamment la campagne de Pologne... Et au delà, j'ai eu une pensée pour mon aïeule qui fut la première femme de France à recevoir la Légion d'Honneur.  En 1851, à 79 ans, Angélique-Marie Duchemin, sous-lieutenant aux Invalides, est devenue la première femme chevalier de la Légion d'honneur pour ses services militaires sous la Révolution française. 

Monsieur le premier Ministre, je déplore votre attitude sectaire. Votre large victoire ne doit pas être une victoire revancharde. Vous devez accepter qu'il y ait des citoyens, dans notre pays, qui ne pensent pas comme vous. Il me semble que c'est la base même de la démocratie. 

Voilà, monsieur le premier Ministre ce que je voulais vous dire aujourd'hui. Votre discours d'hier m'a profondément blessé. Et au-delà, vous avez sali la mémoire des membres de ma famille qui sans être des militants encartés furent toujours des électeurs de gauche.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu