Avertir le modérateur

28/09/2007

500.000 $ NET D'IMPOTS ! QUI DIT MIEUX ?

medium_dsk_31-1.jpg

 500.000$ annuel net d'impôts pour DSK ?

 Nous allons apprendre, officiellement aujourd'hui, que Dominique Strauss-Kahn sera nommé directeur général du Fonds Monétaire International... Aucun suspens pour cette nomination, puisque l'ex-ministre socialiste  est soutenu par l'Union européenne ... et les Etats-Unis ...

DSK accéde à une fonction hautement prestigieuse ... et très rémunératrice ... puisque son salaire annuel est de 500.000 $ ... net d'impots... sans quelques menus "extras" que nous connaitrons par la suite...

Et oui, il y a comme ça des fonctions qui non seulement sont grassement payées mais qui plus est ne sont pas taxées ...

 Il faudra un jour qu'on nous explique pourquoi le citoyen lambda tout en gagnant des "cacahouètes" se voit taxé d'un certain pourcentage pour les impôts - ce qui me semble logique ! - et pour quelles raisons ceux qui accèdent aux fonctions dirigeantes échappent à cette solidarité nationale ou internationale ...

A ce prix là, on comprend parfaitement l'attitude du "camarade" DSK qui a précisé qu'il resterait à ses fonctions durant tout le mandat, soit cinq ans, ce qui l'exclu par avance de la prochaine présidentielle ...

Il y a des sacrifices ... qui font réfléchir ... 

 

27/09/2007

BIRMANIE : MOURIR POUR LA DEMOCRATIE...

 
Bimanie : Une vidéo témoignage  

CETTE DOUBLE PAGE DANS "CHOC" ... VOUS NE LA VERREZ PAS !

medium_jpg_sarkolettre-petit-d9a61.jpg
 
 Un nouveau cas de censure ?
 
 
Le magazine du groupe Lagardère "Choc" semble avoir été victime d'une censure ... La double page du journal (ci-dessus) est passée à la trappe, au moment de partir à l'impression...

L'objet de cette double page "sensible" ?

Une lettre reçue par Nicolas Sarkozy... Une correspondance pour le moins étonnante.

Un des journalistes de "Choc" s'est amusé à déchiffrer la lettre manuscrite que tenait sous le bras le président de la République à la sortie du Conseil des ministres du 12 septembre dernier ...

Voilà ce qui est dévoilé dans cette correspondance :

« J’ai l’impression de ne pas t’avoir vu depuis une éternité et tu me manques. Jeudi on part faire notre virée à Essaouira pour mon (illisible). Mais j’aimerais bien réussir à te voir la semaine ou le week-end suivant. Millions de Besitos. »

Cette information on peut la trouver sur le site de Bakchich ... Le site précise que fort urbainement, le rédacteur en chef de Choc, Christophe d'Antonio les a appelé pour démentir "le caviardage" de la double page... Il assure que celle-ci « n’a pas été censurée ». En fait, « comme l’enquête n’a pas abouti et que nous n’avons pas découvert qui avait écrit cette lettre nous avons décidé de ne pas passer le papier, comme nous décidons au moment du bouclage de ne pas en passer d’autres ».

L'étonnant dans cette histoire c'est que cette mystérieuse double page était réalisée et prête à partir à l'imprimerie...

Ce qui laisse quelques questions en pointillés ...

D'autant que le groupe Lagardère n'est pas à sa première "intervention musclée" ...

Pour mémoire :

- La photo de Cécilia Sarkozy et de Richard Attias en une de Match ... puis le licenciement du rédacteur en chef, Alain Genestar.

- La censure d’un article dans le Journal Du Dimanche signalant que la future première dame de France ne s'était pas rendue au bureau de vote à l'occasion du deuxième tour de l'élection présidentielle.

- Puis de nouveau dans Match, l'opération "photoshop" pour faire disparaitre un malencontreux "bourrelet" présidentiel.

Surtout quand on se souvient que pour Nicolas Sarkozy, Arnaud Lagardère, est un frère ... 

Et là, franchement on veut bien le croire ... 

Pour en savoir plus : http://www.bakchich.info/



 
 
 
 
 

RAPT DE SEREINE ... SUITE ... ET FIN !

 

medium_32692_sereine_stichelbaut.2.jpg

Sereine va retrouver son port d'attache ... Après quelques jours de frayeur, le cotre bermudien de 12,50m va se remettre doucement de ses émotions ... 

Reste à savoir comment cet homme d'une trentaine d'années, interpelé hier matin à bord du voilier "monument historique" a réussi ce kidnapping très particulier ...

Avait-il conscience que ce rapt "historique" ne pouvait avoir qu'une issue : l'échec !

Qui plus est, le gaillard n'a pas joué futé en faisant escale dans la baie de Lampaul à l'ouest de Ouessant ... Un endroit où on trouve certainement le plus de marins à la retraite au km2 ...

La question reste de savoir comment il a pu, tout seul, mener à bien ce voilier jusqu'à Ouessant ! Pour les marins, en dehors de l'acte répréhensible, ils voient en lui un sacré navigateur ... Un navigateur doué ...

 Doué peut-être pour la navigation mais assurément pas pour le reste ...

Car à terre, il n'a pas joué de discrétion ... Samedi, il avait installé le matériel de sécurité sur la cale avec un panneau "A VENDRE". Lundi, voilà notre gaillard devant l'église d'Ouessant ... faisant la manche... Et à cette époque de l'année, les mendiants se remarquent dans le village... car on peut les compter sur les doigts d'une main. Et encore ? 
 
Pour tout dire l'homme s'est fait remarquer dans l'ile avec son comportement très particulier... Mais ce n'est pas son comportement qui lui jouera un tour ...
 
 C'est un étonnant concours de circonstance qui va entrainer sa chute .
 
Dimanche, le patron du chantier qui avait entièrement restauré Sereine, Yan Mauffret ... se trouvait à Ouessant. Dans la baie de Lampaul, il aperçoit Sereine ... Il s'approche du voilier et hèle l'équipage... Personne à bord. Et c'est à ce moment là, que l'appel à témoins lancé par l'école de voile a fait tilt ... Et les gendarmes maritimes ont pu ainsi cueillir à bord, à six heures, le "voleur de bateau"...
 
Il faudra attendre quelques jours, l'enquête de gendarmerie, pour connaitre les véritables motivations de ce "corsaire" moderne.
 
 

Le directeur de l'école de voile des Glénans, Yann Le Lay, rasurué a déclaré : « L’appel à témoins lancé dans les médias a porté ses fruits... On a vraiment craint le pire. Que le voleur décide de couler le bateau ». Car pour le directeur, « il ne pouvait s’agir que d’un acte insensé ». « Monument historique, Sereine n’est pas vendable. De toute notre flotte, c’est le seul dont il ne pouvait rien faire. Ce n’est pas un bateau de série ». 

Le directeur reconnait toutefois que l'homme est un marin hors pair : « Je suis convaincu qu’il n’a pu aller à Ouessant au moteur, qui n’est pas fait pour ce genre de traversée. Et à la voile, c’est un bateau qui se manœuvre en principe à quatre ou cinq personnes. En choisissant Sereine, il s’est vraiment compliqué la vie ».

Dans quelques jours Sereine sera désarmé et passera l'hiver au calme... Un repos bien mérité après les péripéties des derniers jours... 

26/09/2007

EN BIRMANIE FACE A LA JUNTE LES MOTS NE SUFFISENT PAS

 

medium_front-34-image-183724.jpg

Oui j'avoue avoir de la rage...

Nous allons assister en direct à un massacre.

Nous allons nous gaver d'images de ces futurs massacres.

Des hommes, des femmes, des enfants vont tomber dans les prochaines heures sous les balles d'une junte militaire d'un autre âge. 

Les chefs d'État réunis actuellement à New-York se sont fendus de "menaces"... verbales...

Ah hier nous les avons entendu !

Hou là !

 Les phrases étaient dures ... Les mots faisaient "froid dans le dos"...

Nous allions voir ce que nous allions voir...

Les grandes puissances de la planète "n'allaient pas accepter que..."

"Il serait inadmissible que..."

"Nous  condamnons tout acte de..."

"Nous mettons en garde contre..."

 Oui mais voilà, les mots parfois ne suffisent pas. Les mots face à la tyrannie, à la dictature, ne sont que des mots. La possibilité de menaces ... ne sont que des menaces virtuelles. Et de l'autre côté ces mots on ne veut pas les entendre. On est sourd aux possibles menaces... On se fiche totalement de ces coups de gueule sans grande conséquence...

Alors, face à ces rodomontades des "puissants"  on envoie l'armée à l'assaut des manifestants ... Car là, c'est du concret. Pas de paroles, pas des mots durs, non, tout simplement les armes qui tirent, les armes qui blessent, les armes qui tuent.

Face à la rébellion de tout un peuple, les puissants réunis à New-York donnent une image lamentable de leur incapacité à imposer, une fois encore, la paix.

Face à la rébellion du peuple Birman, les "nations-désunies" à New-York  n'ont que des mots à imposer à une junte qui, elle, n'a surtout pas hésité à sortir ses armes pour anéantir la liberté.

DISPARITION D'UN MONUMENT HISTORIQUE... et REAPPARITION

 

medium_32692_sereine_stichelbaut.jpg

Une disparition peu banale a eu lieu dans le port de Concarneau (Finistère) ...

Le navire amiral de l'école de voile des Glénans, classé Monument historique depuis 2001, a mystérieusement disparu de son port d'attache ...

Une nouvelle qui a fait l'effet d'un véritable tremblement de terre dans le milieu de la voile ... 

C'est le directeur adjoint de la base nautique des Glénans à Concarneau qui a découvert cette disparition, avant hier ... Il venait pour désarmer le navire amiral ... et le bateau n'était plus à quai .... Une disparition qui peut remonter à plusieurs jours... Ce qui est certain c'est que Sereine était à Concarneau lors des journées du patrimoine, puisque le navire a été visité par un peu plus de 250 personnes... 

Sereine était amarré depuis dans l'arrière port de Concarneau, au pied de la ville close, près de la Porte aux Vins. Ce qui semble surprenant, c'est que l'endroit est particulièrement fréquenté et que personne ne semble se souvenir quand le navire amiral de l'école de voile a pris les vents ...

 Dans le quotidien Le Télégramme de Brest  René Coléno souligne « Il faut être bon marin pour manœuvrer Sereine... Et même si le plein de gazole avait été fait, ce n’est pas un bateau facile. Il n’y a pas de pilote automatique ».

Quant à Yann Le Lay, le directeur de l’école de voile, il rappelait, hier, que « ce bateau est invendable », avant d’ajouter : « C’est un peu du même acabit que de voler un sous-marin nucléaire à l’armée française ».

C'est certainement une des premières fois  qu'un "monument historique" disparait du paysage hexagonal ...

Rappel historique:

Mise à l’eau en 1952, Sereine est l’un des premiers bateaux de croisière des Glénans. Classée monument historique en 2001, elle reprend la mer après 2 ans de restauration. Remplacement des gréements, circuit électrique neuf, allonge de voûte, étrave, membrures, pont, peintures, etc., c’est un bateau entièrement refait à neuf qui a été inauguré le 26 juin 2005 à Concarneau. Conçue pour la haute mer, spacieuse et confortable, Sereine est exigeante dès qu’il faut aborder les manœuvres. Bateau particulièrement performant pour former des chefs de bord, ses qualités sont à nouveau mises en valeur au cours des stages proposés.

 

Et revoilà Sereine ...

"Le voilier a été retrouvé en baie de Lampaul (île d'Ouessant), avec une personne à bord qui a été appréhendée par la gendarmerie maritime vers 06H00", a indiqué Yann Lelay, le directeur de l'association des Glénans.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu