Avertir le modérateur

26/09/2007

COMMENT RECUPERER 3 MILLIARDS POUR BOUCHER LE TROU DE LA SECU ?

medium_Conseil_constitutionnel.jpg

 

Vous avez vu la pression médiatique ces derniers jours concernant le fameux "trou de la sécu"...

Les médias se sont régalés avec des titres qui en disaient long sur le problème ... et surtout sur les solutions du gouvernement.

Avec en toile de fond, la même rengaine ... c'est nous qui allons le boucher avec nos petits sous ... 0,50 euros par ici, 2 euros par là... Les gouvernements se suivent et surtout, pour la sécu, ils se ressemblent à s'y méprendre ...

D'ailleurs les journalistes en annonçant le trou qui avoisine les 12 milliards d'euros ne se sont pas étendus sur le dernier plan du gouvernement précédent qui avait prévu l'équilibre ... fin 2007. Un gouvernement auquel participait un certain ministre d'État ... Nicolas Sarkozy !

C'est fou comme les journalistes ont la mémoire courte...

Bon, nous voilà avec un trou de 12 milliards à boucher et avec les franchises médicales mises en place le gouvernement devrait récolter bon an, mal an, un petit 800 millions d'euros ... Ce qui est loin de faire le compte ...  

 Pourtant pour trouver un peu plus d'argent, il y a quand même une solution. 

Et cette solution elle émane du Président de la Cour des Comptes, Philippe Seguin, ancien président du RPR ...

Ainsi à l'occasion de la publication du rapport annuel sur la Sécurité sociale, Philippe Seguin a formulé une idée pour renflouer les caisses de l'assurance maladie.

Oh une idée toute simple et facile à mettre en place : appliquer les charges sociales aux plus-values sur les stock-options !

Pour Philippe Seguin "c'est un revenu lié au travail, donc il est taxable..." 

Ok ! Et si on parlait chiffres ...

Sur les 8,5 milliards d'euros touchés par ces heureux bénéficiaires de stock-options en 2005, la Sécurité sociale aurait pu engarnger 3 milliards d'euros en CSG et autres charges sociales ...

Vous avez bien lu ... 3 MILLIARDS D'EUROS ! Ce n'est pas une erreur ....

Ce qui, avouons-le fait plus belle figure que les 800 millions d'euros prévus par le plan Fillon ...

Je me demande vraiment les raisons pour lesquelles le gouvernement de François Fillon ne suit pas la piste de Philippe Seguin ...

Si vous avez une idée, merci de m'en faire part ... Bien que, à franchement parler, j'ai une toute petite idée ... Car actuellement taxer les plus fortunés n'est pas tout à fait dans la philosophie du nouveau président ... qui aime tellement s'afficher avec eux ...

BRICE LALONDE RECYCLÉ PAR NICOLAS SARKOZY

 

medium_220000078-photo.jpg
 Brice Lalonde ... recyclé par Sarkozy

 

En matière de retournement de veste, il fait parte des spécialistes ...

Honnêtement, on l'avait oublié ces derniers temps ... Pourtant, il était tout trouvé, pour être attiré par "l'ouverture" de Nicolas Sarkozy. Attention j'ai parlé d'ouverture ... pas de rupture !

Et voilà donc, Brice Lalonde nommé ce matin, ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique ...

"Sa qualité ne fait aucun doute et c'est une façon aussi de continuer l'ouverture" ce sont les termes du porte-parole du gouvernement, Laurent Wauquiez ...annonçant la nomination de celui que l'on surnommait, il y a quelques années "Monsieur Caméléon" précisant que l'ancien candidat écologiste à la présidentielle de 1981 "est évidemment reconnu par ses compétences en la matière et notamment sur le développement durable..."

Rappelons pour la petite histoire le parcours très particulier de Brice Lalonde, 61 ans : il a été secrétaire d'Etat puis ministre de l'Environnement dans des gouvernements de gauche de mai 1988 à avril 1992. Il a également fondé en 1990 le parti Génération écologie. Il s'est ensuite rapproché de la droite, notamment des libéraux d'Alain Madelin.

Comme on le voit, un véritable homme politique "recyclable" ...  

25/09/2007

TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER PLUS : JEAN-FRANÇOIS COPÉ : UN EXCELLENT ÉLÈVE

medium_260px-Jean_francois_cope.jpg

 Jean-François Copé a trouvé la solution pour boucler les fins de mois difficiles ...

 

Et vous, vous avez besoin de combien pour boucler vos fins de mois ?

Allez, un petit effort ... 300, 400 ... 500 Euros !

Pas de problème ! Je connais la solution...

Quoi ? Pas la peine de me regarder avec ses yeux de merlans fris ...

Bien entendu, il y a une solution ... Mais vous n'avez pas suivis la campagne électorale ?

Si je vous dis : "TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER PLUS ..."

Alors ? Ben vous voyez c'est pas difficile tout de même ...

...

Tsss ... Tsss...

Balivernes que tout ça !

Quand on veut on peut !

D'ailleurs je vais vous donner un exemple tout chaud. Et après ça vous n'allez pas me dire que vous n'avez pas une toute petite place dans votre agenda pour bosser un chouilla  de plus ...

Regardez Monsieur Jean-François Copé ! On en parle un peu partout ... Et pourquoi, hein ?

Et oui ! Il applique avec une belle fidélité ce slogan de son patron, Nicolas Sarkozy...

 Non content d'être :

- Maire de Meaux ( Seine et Marne)

- Député de Seine et Marne

- Président de la Communauté d'agglomération du Pays de Meaux,

- Président du groupe U.M.P. à l'assemblée Nationale 

 Il vient d'ajouter un petit job supplémentaire et certainement assez rémunérateur ...

Le voilà depuis une petite quinzaine, avocat ...

Hé là ! J'ai pas dit "avocaillon" ... Non, il vient de rejoindre un des plus importants cabinet d'avocats d'affaires, le "cabinet Gide Loyrette et Nouel"...

A cela rien d'illégal ... Il a parfaitement le droit d'exercer sa fonction d'avocat ...

Juste la question est de savoir comment Jean-François Copé va bien pouvoir gérer son agenda... Car franchement, l'ensemble des fonctions ci-dessus ne semblent pas être des  "petits métiers" ou du "temps partiel" ...

Nous attendons avec grande impatience que l'ancien ministre du Budget nous explique en détail la façon dont il va gérer l'ensemble de ses professions ...

Et puis, comme la mode est de jouer la transparence, de bouder la langue de bois, nous attendons avec impatience que le chef de la majorité parlementaire nous dévoile, un peu à l'américaine,  le montant de ses revenus ... 

Bien entendu se pose une autre question : le cabinet qui emploie l'ancien ministre du Budget  traite assez souvent des dossiers dans lesquels l'État français est partie prenante - l'exemple le plus récent est certainement le projet de la fusion entre GDF et Suez - alors, comment l'ancien ministre du Budget et chef de la majorité parlementaire va faire la part des choses ?

 Ah franchement "travailler plus, gagner plus" ça laisse rêveur tout de même ... Encore faut-il être dans le bon créneau ...

Bon ce qui me rassure c'est  que Jean-François Copé n'aura pas trop de problèmes de fin de mois ... Tandis que vous, moi ... Hein ?

Et puis pour les questions sur ses rémunérations, sur son emploi du temps, je lui fais entièrement confiance, car en 2006, il avait publié un livre au titre évocateur : "Promis, j'arrête la langue de bois" ...  

 

24/09/2007

NICOLAS SARKOZY TOUJOURS AVOCAT DANS LES PAGES JAUNES !

 

medium_bus.jpg

 Nicolas Sarkozy toujours avocat dans les "Pages Jaunes" ? Bizarre !!!

J'ai consulté le nouveau site "PAGES JAUNES" ...

Pour m'amuser j'ai tapé le nom de notre président de la République ... Juste un jeu ! Je me doutais bien que je n'allais pas tomber sur Nicolas Sarkozy avec son numéro de téléphone...

Ben ! Détrompez-vous !!!

Voilà ce que nous trouvons :

1. Arnaud Claude Nicolas Sarkozy  SELAS 52 bd Malesherbes 75008 Paris 01 43 87 .. ..

2. Sarkozy Nicolas 52 bd Malesherbes 75008 Paris 01 43 87 .. ..

Activité : avocat

 Et là j'avoue avoir été estomaqué...

Ce doit être assez rare dans un pays démocratique d'avoir un président de la République qui continue à avoir son nom associé à son ancien cabinet d'avocats...

Peut-être s'agit-il d'une erreur ?

Ou d'un oubli des "Pages  Jaunes" ?

 Mais avouons, tout de même, que ce n'est pas banal ... 

Il serait temps que les "Pages Jaunes" actualisent les infos et intègrent Nicolas Sarkozy dans sa nouvelle fonction...

Car franchement ça fait un peu désordre...

 

 

 

 

 


 

MAIS POURQUOI GUY BIRENBAUM NOUS A CACHÉ SES INTENTIONS?

 

medium_birenbaum.jpg

 

Guy Birenbaum nous a caché ses vraies intentions. Pas très sympa ...

Souvenez-vous amis blogueurs de 20Minutes !

C'était le 3 septembre dernier, il y a tout juste une petite vingtaine de jours ...

En ouvrant votre ordinateur, ce matin-là, vous découvriez avec stupéfaction, étonnement, que   Guy Birenbaum  tirait le rideau sur son blog ... L'NRV de l'année mettait la clé sous la porte ... Le "Domaine d'extension de la lutte" rendait l'âme.

Ce matin-là, voilà ce que nous découvrions sur le blog de celui que nous nommions "Guy" et qui nous donnait du bonheur et de la liberté avec ses coups de gueule, sa mauvaise foi, ses "patates chaudes" :

"Bonjour chez vous.

 Le bref post dont vous débutez la lecture ce matin est le dernier du Domaine d'Extension de la Lutte.

 Entamée en février 2006, cette expérience (blog ?), qui s'arrête aujourd'hui, m'a apporté énormément.

Bien plus que tout ce que j'avais imaginé. 

Bien plus qu'elle ne m'a coûté, en temps et même, parfois, en NRVements. 

 Il est temps pour moi de passer à la suite. D'inventer autre chose.

 Merci infiniment d'avoir été si nombreux, si assidus, si 'pointus' et, parfois, même si piquants.

 Je suis certain que nous nous retrouverons.

Un jour.

Ailleurs.

Et autrement.

 

Au revoir...

 

Ce jour-là, des milliers d'habitués se sentirent abandonnés ...

Mais bon, Guy avait d'autres projets, Guy voulait souffler un peu... Quoi de plus normal ! Guy était certainement sur le point d'écrire une nouvelle page professionnelle ...

Comme le disait Guy Birenbaum  : "On ne sort pas indemne d’une expérience en ligne aussi intense que l’animation d'un blog et la gestion d'une communauté, avec tous les échanges, mais aussi les efforts que cela implique, les rencontres bonnes ou mauvaises..."

Et durant plusieurs jours le débat fit rage : continuer le blog de Guy ... sans Guy !!! Guy donna même les clés de son blog a quelques passionnés...

Oui, mais,voilà, aujourd'hui, je tape sur mon moteur de recherche le mot "Birenbaum" et je découvre, stupéfait, que l'homme qui voulait passer à autre chose, l'homme qui avait d'autres projets professionnels ... a tout bonnement ouvert un blog, OUI UN BLOG!, sur un nouveau site "post.fr"...

Voilà ce que je lis :

www.LePost.fr/Birenbaum      "Il est temps pour moi de passer à la suite. D'inventer autre chose."

 Et là, franchement je trouve que notre ami s'est joué de nous...  Qu'en abandonnant son blog sur 20Minutes ... il savait déjà qu'il allait intégrer un nouveau site et y tenir un blog...

Alors, là, face à ce que je considère comme une trahison, je me dis que décidément nous vivons une époque délétère...

Pourquoi, Monsieur Birenbaum ne pas nous avoir dit la vérité ?

Pourquoi, Monsieur Birenbaum votre "mot d'adieu" posté le 3 septembre dernier alors que deux semaines plus tard vous portiez vos valises chez un concurrent...

Nous vous lisions, avec intensité et densité, parce que nous trouvions chez vous  cette liberté de ton qui fait de plus en plus défaut dans les médias. Oui, mais, voilà, en nous cachant la vérité sur vos intentions, vous nous avez floué et franchement c'est bien triste que notre histoire se termine en eau de boudin... Un peu de franchise de votre part sur vos intentions immédiates auraient certainement été utiles au débat qui s'est engagé dès le 3 septembre dernier.

Bon vent Monsieur Birenbaum, sur d'autres océans ... et attention au coups de vent, ils sont parfois contraires ...

UN MAUVAIS DIMANCHE POUR LE P'TIT NICO !

 

8 points en moins, et des "conards" de Bretons par milliers sur les Champs-Elysées ! Ouais un dimanche de m... 

Il y a des  jours comme ça, où il vaudrait  mieux rester au lit... Tout semble vous accabler. Regardez, hier, dimanche...
Le p'tit Nico aurait certainement préféré rester bien au chaud dans sa chaumière versaillaise,  ne pas ouvrir les rideaux,  ne par écouter la radio, tourner le dos au poste de télé ( bon là, franchement c'est une image... parce qu'il faudrait qu'il soit vraiment ingra), ne pas lire la presse ( même  celles des amis, copains, potes... bref la presse, quoi?)...
Et en plus un dimanche...
De quoi vous donner la migraine pour la journée...
Parce que franchement, hier, pour le p'tit Nico ce n'était pas jour de fête !
D'abord ce "putain" de sondage publié dans le JDD ( le journal de son frère Arnaud Lagardère)...
Huit points dans les dents ! Pas moins ... Enfin si ... en moins!
Ah ces Français, que des ingrats ! Vous allez voir, dans quelques temps ils vont trouver le p'tit Nico pas à la hauteur...
Pourtant ce n'est pas faute de se démener... à la télé!
Il est par tout, il occupe tout seul le terrain, tout le terrain ... Pas une miette aux autres. Non, il avait dit, il a une revanche à prendre, il veut jouer tout seul dans la cour des grands. Na!
Oui mais, voilà, hier, en trempant son croissant dans son bol de café brûlant, paf ! HUIT POINTS DANS LES DENTS !
Alors, le p'tit Nico, remuant son colère intérieur ( ben oui, le p'tit Nico il fait attention à sa reine, le dimanche ... faut pas croire les médisants, que des méchants, na!), donc, le p'tit Nico a fini par allumer l'écran plasma dans le petit salon ...
Et là, son entourage trembla.
Il est devenu tout rouge. Mais rouge... écarlate.
Et dans ses moments là, on sait que le p'tit Nico il peut vraiment être très méchant...
Puis dans la chaumière on a entendu un cri atroce. Puis juste après, des phrases terribles ... que la décence m'empêche de rapporter ici...
C'est que sur l'écran plasma, le p'tit Nico découvrait sur la chaîne de son frère" Martin Bouygues ( ah, que des ingrats, vous dis-je !) des milliers de bretons... Oui, ces Bretons qu'il ne supporte pas, ces "conards de bretons", ces bretons dont il se fout ouvertement ( voir le témoignage de sa plume perso, Yasmina Reza), là, devant lui, sur TF1 ils envahissaient Paris.
Des milliers de Bretons sur les Champs-Elysées ! C'en était trop pour le p'tit Nico.
Alors là, on a pu voir, le p'tit Nico claquer avec fracas la porte du petit Salon,appeler sa secrétaire personnelle,  s'enfermer dans son bureau et là, le p'tit Nico, fou de rage, commença à dicter une lettre...

                      
"Ma petite maman chérie,
                        mon tout petit frère adoré..."

Et pendant que le p'tit Nico dictait sa lettre, des milliers de Bretons défilaient sur les Champs-Elysées ... et le comble du comble, en ce dimanche pourri pour le p'tit Nico, il y avait plus de 250.000 parisiens qui s'étaient déplacés pour accueillir ces "conards de bretons"  et leur faire une ovation immense et salutaire.

Oui, vraiment que des ingrats, na !
anti_bug_fck
Ma petite mam
medium_diapo_bretons.jpg
an chérie,
    ......
 Ma petite maman chérie,
 
mon tout petit frère adoré
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu