Avertir le modérateur

21/10/2007

Le haka des internes toulousains

 

medium_haka.jpg

Les internes en médecine de Toulouse se sont adaptés aux pratiques "rugbystiques". La semaine dernière, ils manifestaient contre les mesures du gouvernement Fillon prévues dans le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale.
A cette occasion,  les internes de la ville rose ont fait le "haka", place du Capitole, pour conjurer le "mauvais sort" qui veut leur être fait !

photo AFP 

26/09/2007

COMMENT RECUPERER 3 MILLIARDS POUR BOUCHER LE TROU DE LA SECU ?

medium_Conseil_constitutionnel.jpg

 

Vous avez vu la pression médiatique ces derniers jours concernant le fameux "trou de la sécu"...

Les médias se sont régalés avec des titres qui en disaient long sur le problème ... et surtout sur les solutions du gouvernement.

Avec en toile de fond, la même rengaine ... c'est nous qui allons le boucher avec nos petits sous ... 0,50 euros par ici, 2 euros par là... Les gouvernements se suivent et surtout, pour la sécu, ils se ressemblent à s'y méprendre ...

D'ailleurs les journalistes en annonçant le trou qui avoisine les 12 milliards d'euros ne se sont pas étendus sur le dernier plan du gouvernement précédent qui avait prévu l'équilibre ... fin 2007. Un gouvernement auquel participait un certain ministre d'État ... Nicolas Sarkozy !

C'est fou comme les journalistes ont la mémoire courte...

Bon, nous voilà avec un trou de 12 milliards à boucher et avec les franchises médicales mises en place le gouvernement devrait récolter bon an, mal an, un petit 800 millions d'euros ... Ce qui est loin de faire le compte ...  

 Pourtant pour trouver un peu plus d'argent, il y a quand même une solution. 

Et cette solution elle émane du Président de la Cour des Comptes, Philippe Seguin, ancien président du RPR ...

Ainsi à l'occasion de la publication du rapport annuel sur la Sécurité sociale, Philippe Seguin a formulé une idée pour renflouer les caisses de l'assurance maladie.

Oh une idée toute simple et facile à mettre en place : appliquer les charges sociales aux plus-values sur les stock-options !

Pour Philippe Seguin "c'est un revenu lié au travail, donc il est taxable..." 

Ok ! Et si on parlait chiffres ...

Sur les 8,5 milliards d'euros touchés par ces heureux bénéficiaires de stock-options en 2005, la Sécurité sociale aurait pu engarnger 3 milliards d'euros en CSG et autres charges sociales ...

Vous avez bien lu ... 3 MILLIARDS D'EUROS ! Ce n'est pas une erreur ....

Ce qui, avouons-le fait plus belle figure que les 800 millions d'euros prévus par le plan Fillon ...

Je me demande vraiment les raisons pour lesquelles le gouvernement de François Fillon ne suit pas la piste de Philippe Seguin ...

Si vous avez une idée, merci de m'en faire part ... Bien que, à franchement parler, j'ai une toute petite idée ... Car actuellement taxer les plus fortunés n'est pas tout à fait dans la philosophie du nouveau président ... qui aime tellement s'afficher avec eux ...

22/06/2007

UN DEPUTÉ DE LA MAJORITÉ VICTIME DES CISEAUX DU WEBMASTER DE MATIGNON !

Mardi dernier, le premier Ministre, François Fillon était en visite dans le Nord. Au programme, l'inauguration d'une usine de textile à Tourcoing. Comme dans toute cérémonie d'inauguration, on se pressait autour du premier ministre pour LA PHOTO, celle qui fait toujours plaisir aux élus du coin... Donc, mardi, aux côtés du premier Ministre, on pouvait voir le député de la circonscription, Christian Vanneste. un homme politique qui n'est pas un inconnu et qui a défrayé la chronique médiatique et judiciaire pour ses propos homophobes. Il a même été condamné par la justice pour de tels propos... Aux dernières élections législatives, l'UMP ne lui a pas accordé son investiture. Christian Vanneste s'est donc présenté sous l'étiquette Centre National des Indépendants (CNI) / Majorité Présidentielle. Avec l'accord tacite de l'UMP puisque le parti de Nicolas Sarkozy n'a pas présenté de candidats face à cet homme politique, bête noire des gays...

Donc, à l'occasion de cette inauguration une photo est publiée sur le site officiel de Matignon : 

 La voici ... Sur la droite, on aperçoit distinctement le député Christian Vanneste.

 Mais voilà, que le porte parle de "l'Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans", Alain Piriou découvre le pot aux roses... Il ne cache pas sa colère en rédigeant un article sur son blog  et adresse  un mail de protestation à un conseiller de François Fillon...

A quelques jours de la Gay Pride c'est le genre d'incident à éviter à tout prix... Et quelques heures plus tard, la photo retrouve une forme plus "politiquement correct", puisque le député Christian Vanneste ... n'est plus là ... Mais c'est pourtant la même photo. Le webmaster de Matignon est un as du ciseau ...  Une technique du recadrage qui rappelle une autre époque, celle des dictatures, où le coup de ciseau était une pratique quasi quotidienne ...


07/06/2007

UN PREMIER MINISTRE FÂCHÉ AVEC LES CHIFFRES !

 

medium_article_SGE.KOY60.060607161922.photo01.photo.default-512x410.jpg

Décidément du côté de la majorité, les tours de prestidigitation sont très en vogue. Après avoir passé toute une campagne électorale à esquiver le bilan du gouvernement sortant, parmi lequel, le candidat Nicolas Sarkozy était numéro 2, François Fillon précisait hier matin, sur RTL, que le coût de la réforme  serait "de l'ordre de 2,5 à 3 milliards d'euros par an." Un chiffrage qui visait, à n'en pas douter, à rassurer quelques parlementaires de sa propre majorité, des spécialistes des questions budgétaires, qui ces derniers jours, commencent discrètement à douter de l'effet d'aubaine de cette mesure...

Puis, dans l'après-midi, en visite dans une usine de la Sarthe, département où il est également candidat, voilà que le chiffre du matin double. Le Premier ministre ne parle plus de 3 milliards mais de 5 à 6 milliards... Jackpot !

Mais alors, si en l'espace de quelques heures les chiffres progressent de la sorte, que va-t-il se passer, dans un an, quand il faudra faire le bilan de cette réforme du "travailler plus pour gagner plus" ?

Je suis curieux de connaître les futurs chiffres ... A mon avis, ils seront carabinés !

Questions subsidiaires :  ces milliards en moins dans le budget de l'Etat, comment vont-ils être compensés ? Et quel sera la nouvelle mesure qui permettra ce financement ?

Vous voulez une réponse ? A mon humble avis de citoyen, la recette va se situer dans un relèvement de la ... TVA. Un impôt qui touche tout le monde, de la même façon, que vous gagniez 1000 euros par mois ou 10.000 ... 

C'est ce que certains nomment l'égalité devant l'impôt...

Mais, quand cette décision sera prise, car elle sera prise, il n'y aura pas d'échéance électorale en vue.

Alors, franchement, pourquoi s'en priveraient-ils ?

 

 

05/06/2007

MONSIEUR FRANÇOIS FILLON, JE ME SENS INSULTÉ PAR VOS PROPOS

 

medium_remiseLH2.2.jpg

Alors comme ça, monsieur François Fillon, la candidate pour laquelle j'ai voté dernièrement,  "joue à colin-maillard avec l'Histoire"!

Alors comme ça, monsieur le Premier Ministre, le candidat pour lequel je m'apprête à voter dimanche  "n'ose plus aimer la France" !

Alors comme ça, monsieur le futur député de la Sarthe, le parti pour lequel j'ai voté "pratique la justice sociale comme on offre un caramel mou du bout des doigts, à la sortie de la kermesse dominicale" ! 

Mais monsieur François Fillon, qui êtes vous donc pour dénigrer à ce point ces 47 % de Français qui, à l'occasion des élections présidentielles, ont porté leurs suffrages sur Ségolène Royal ?

Votre large victoire ne vous permet pas de nous traiter de la sorte !

Votre "tsunami bleu" prévu par l'ensemble des instituts de sondage, dimanche prochain, ne vous autorise pas à nous insulter ! 

 En vous enflammant de la sorte, hier soir à Lyon, j'ai été meurtri par vos propos. Et au-delà, vous avez insulté ma famille, qui a toujours été de gauche, qui a toujours voté à gauche, mais qui a toujours eu le respect des autres.

Alors je n'aime plus la France ? Alors si je comprends bien, il va falloir que je parte ... Vos propos sont un peu la suite logique du candidat Sarkozy qui déclarait lors d'un meeting " si vous n'aimez pas la France, il faut la quitter..."

Mais monsieur le premier Ministre, je suis autant Français que vous. Quelles sont les raisons de votre haine ? Vous rêvez d'un pays à parti unique ? Vous imaginez une France sans opposition ?  

En insultant la gauche de cette façon honteuse, j'ai pensé à ceux de ma famille qui se sont battus contre le fascisme, contre le nazisme... A mon grand père, homme de gauche jusqu'à la fin de sa vie, qui fut lieutenant-colonel d'infanterie et qui fit notamment la campagne de Pologne... Et au delà, j'ai eu une pensée pour mon aïeule qui fut la première femme de France à recevoir la Légion d'Honneur.  En 1851, à 79 ans, Angélique-Marie Duchemin, sous-lieutenant aux Invalides, est devenue la première femme chevalier de la Légion d'honneur pour ses services militaires sous la Révolution française. 

Monsieur le premier Ministre, je déplore votre attitude sectaire. Votre large victoire ne doit pas être une victoire revancharde. Vous devez accepter qu'il y ait des citoyens, dans notre pays, qui ne pensent pas comme vous. Il me semble que c'est la base même de la démocratie. 

Voilà, monsieur le premier Ministre ce que je voulais vous dire aujourd'hui. Votre discours d'hier m'a profondément blessé. Et au-delà, vous avez sali la mémoire des membres de ma famille qui sans être des militants encartés furent toujours des électeurs de gauche.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu