Avertir le modérateur

20/09/2007

SARKOZY A LA TELE CE SOIR : PAS FRANCHEMENT LA RUPTURE

 
medium_television.jpg
 La rupture ? C'est pas pour ce soir ...
 
Ce soir Nicolas Sarkozy occupe, une fois encore, les petits écrans…
Cette semaine, nous sommes au régime « à chaque soir son Nicolas ! »
Mais l’objet de mon "post"  est ailleurs …
Car l’homme qui (se)  joue la rupture tombe ce soir dans la pure tradition des présidents de la V° république.
Car franchement, lui qui avait dit, durant la campagne électorale que les grandes messes médiatiques du style Chirac ou Mitterrand étaient « out » et que nous allions assister à des conférences de presse à l’américaine… se retrouve dans un petit salon de l’Elysée face à … Patrick Poivre d’Arvor et Arlette Chabot.
Ouah la nouveauté !
Tu parles d’une rupture …
Les journalistes dits « vedettes » de TF1 et de France 2 vont nous servir, une fois encore, l’interview sur un plateau … d’argent … Ils y sont habitués … On se souvient de la bise de Chabot à Jean-François Coppé, porte-parole de … Nicolas Sarkozy!!!
Alors si vous souhaitez vraiment la rupture … un bon conseil : regardez une autre chaîne… De toutes les façons, demain vous connaîtrez tout, absolument tout sur l’interview « vieux jeu » de ce soir … Vous pouvez compter sur les journalistes … Ils sont si fidèles ...

20/08/2007

FRANCE 2 : NE PAS POSER LES QUESTIONS QUI FÂCHENT ?

 

medium_image_21194037.jpg

Voilà une édifiante façon de traiter l'actualité ...

Christine Lagarde, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi était l'invitée du journal de 20 heures sur France 2. Une présence nécessaire ce soir là, pour aborder le problème des marchés financiers qui jouaient au yo-yo ... La ministre était interviewée par Françoise Laborde. Durant quelques minutes la ministre a fait le tour de la question, se refusant de tomber dans le pessimisme de bon aloi... Elle s'est même voulue rassurante quand aux conséquences sur l'économie hexagonale. 

Puis la ministre est partie et Françoise Laborde est passée aux autres sujets ... 

Ce qui est étonnant, c'est que la journaliste du service public avait sous la main la ministre de l'Economie et qu'elle n'a pas eu la présence d'esprit de lui demander son avis ... sur la décision du Conseil Constitutionnel qui, quelques heures auparavant, avait annoncé sa décision de censurer l'article 5 de la loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat ... défendue par... ?

Par Christine Lagarde ... qui était là, en face d'elle quelques minutes avant...

Et pourtant ce sujet fut abordé, par la suite, dans le même journal, et fort succinctement ... 

Et là, on se demande si la rédaction de France 2 ne marche pas sur la tête. Avoir en face de soi l'un des plus importants ministres du gouvernement de François Fillon, avoir de visu le ministre des Finances ... et ne pas lui poser la moindre question sur cette décision qui est, à n'en pas douter, le premier accroc important depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, à la tête de l'Etat français ...

En poussant un peu plus loin, on est en droit de se demander si la journaliste de France 2 n'a pas été "complaisante" avec la ministre en ne lui posant pas une queston qui l'aurait mise, certainement en difficultés ...

Mais alors, dans ce cas là, on tombe dans le journalisme "cire-pompe" ... ou  comme disait un certain Georges Pompidou : "la télévision c'est la voix de la France..."

Au lieu d'aborder, chaque soir des sujets légers et très "marronniers", la rédaction de France 2 devrait se poser la question sur ce qui fait l'Actualité ... Et là, honnêtement, on a l'impression que les journalistes sont réellement à côté de leurs... charentaises ...





 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu