Avertir le modérateur

05/09/2007

LE FILS DE SARKOZY JUGÉ : L'INQUIETANTE BIENVEILLANCE DES MEDIAS...

 

medium_jean_sarkozy.jpg

Hier, suite à l'info du site de 20Minutes, j'ai écris un petit "post" sur Jean Sarkozy et son scooter ...

J'ai terminé par une pointe humoristique en pariant que ce sujet allait faire l'ouverture de l'ensemble des journaux TV du soir ...

Ce matin je me suis plongé dans la presse écrite pour voir comment le sujet était traité ... Car après tout, il est assez étonnant tout de même de voir le fils d'un président de la République comparaitre devant un tribunal correctionnel... Normalement, ce genre de sujet est une véritable aubaine pour un journaliste ...

 Je vous livre ci-après comment l'info a été traité par le quotidien régional Ouest-France, sachant que ce journal a le plus gros tirage de la presse en France avec quelques 800.000 exemplaires vendus chaque jour :

Ainsi en page 5, on peut découvrir, perdu au milieu de plusieurs  brèves, ce titre assez énigmatique :

"Accident : un fils de Sarkozy cité à comparaitre

Cinq petites lignes nous apprennent : "ils lui est reproché d'avoir percuté à scooter l'arrière d'une voiture, le 14 octobre 2005, et de ne pas s'être arrêté.  Jean Sarkozy, un des fils du président de la République, est cité à comparaitre le 11 septembre devant la 10° chambre du tribunal correctionnel de Paris. L'automobiliste accidenté réclame 260€ de frais de réparation et 4000€ de dommages et intérêts."

C'est bref, concis ... mais quand même assez loin de la réalité... 

 Car il faut peut-être rappeler que Jean Sarkozy devra répondre de quatre chefs d'accusation : délit de fuite, défaut de maitrise de son véhicule, non respect des distances de sécurité et dégradation légère de véhicule ... On est quand même assez loin du seul fait "d'avoir percuté l'arrière d'un véhicule..."

 Je me suis tourné vers Libération ... Qui traite le sujet d'une façon encore plus rapide :

"Jean Sarkozy bientôt jugé

"Jean Sarkozy, un des fils du président de la République, est cité à comparaitre devant la 10° chambre du tribunal correctionnel de Paris à la suite d'un accrochage avec un automobiliste en 2005."

Franchement je ne veux avoir l'esprit tordu mais je reste perplexe. Parler d'accrochage ou de choc sur un véhicule et passer sous silence le délit de fuite me semble pas très professionnel... Et au-delà, se pose la question de la déontologie de la profession qui depuis quelques mois joue allègrement le cire-pompe sarkozien...

Reste à savoir si un jeune homme de 20 ans qui, à l'avenir, percutera une voiture et s'enfuira sera traité de la même façon et avec autant de bienveillance ...

 

24/08/2007

RAS-LE-BOL DE LA SARKOMANIA !

 

medium_paris-match-sarko-01-1.jpg

Nous vivons le temps de la "Sarkomania"... Les médias, dans un bel ensemble, nous vendent, jour après jour, du "sarko" comme d'autres vendent du papier toilette.  Cette semaine, certains journalistes de radio et de télé se sont donnés à fond dans cet exercice de sarkomania, à l'occasion du retour de vacances du président de la république. Tous les qualificatifs y sont passés : le président hyperactif, le président qui n'arrête jamais, le président sur tous les fronts, le président siffle la fin des vacances, le président au travail, le président ... le président ...

Il serait temps, peut-être, que les journalistes de ce pays, regardent en dehors des frontières comment sont traités les politiques. Car depuis quelques mois, les journalistes français, donnent l'impression d'être devenus de sacrés cireurs de pompe...

Peu d'analyse critique, peu d'enquêtes de terrain, peu d'investigation !

Par contre de la communication à outrance.

Ils sont entrés dans le jeu de Nicolas Sarkozy qui a su leur faire prendre des vessies pour des lanternes...

Sarkozy fait vendre. Alors coco, mets moi du Sarko à la Une !!!

On a même vu ces derniers jours, une journaliste de France 2 ne pas "déranger" la ministre de l'économie avec une question sur la censure du conseil constitutionnel sur une loi qu'elle avait elle même défendue au parlement et qui plus est, était la mesure phare du candidat Sarkozy...

Depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, les cas d'auto-censure ou même de censures  deviennent une habitude "déontologique" ...

Bien entendu, le fait que Nicolas Sarkozy soit intime avec les plus grands patrons des groupes de presse français n'est pas  étranger à cette sarkomania ambiante ...

Le dernier épisode en date est bien entendu ce "relookage" des bourrelets du président en vacances aux États-Unis par Paris-Match, du groupe d'Arnaud Lagardère ... témoin du mariage de Nicolas Sarkozy ...

 Cette sarkomania va t-elle durer longtemps ?

Je le crains ... dans la mesure où toute la politique de Nicolas Sarkozy consiste à communiquer à tout va ... peut-être pour faire oublier que tout n'est pas si parfait que cela et que les promesses électorales faites il y a quelques mois risquent de s'envoler avec cette croissance qui n'arrive pas et qui elle, n'est pas subjuguée par le grand communicant ...

En attendant le retour de manivelle, il va falloir encore se taper, jour après jour,  la sarkomania des journalistes qui, très souvent frise la désinformation générale.

 

 


 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu