Avertir le modérateur

14/08/2007

MORT TRANQUILLE D'UN SALOPARD

 
 
 
 
Un salopard vient de s'éteindre tranquillement dans son lit. Un salopard qui avait bénéficié d'une remise de peine par la justice. Un salopard qui n'avait pas eu le moindre signe d'humanité quand il ordonna le massacre des 642 êtres humains à Oradour-sur-Glane.
 
Le criminel de guerre nazi Heinz Barth est mort à 86 ans en Allemagne. Surnommé "l'assassin d'Oradour-sur-Glane", son nom reste associé au massacre de 642 civils commis par les SS le 10 juin 1944, dans le petit village d'Oradour-sur-Glane, près de Limoges. Une petite ville française synonyme de la barbarie nazie. Il commandait ce jour funeste le régiment blindé "Der Führer" au sein de la sinistre division "Das Reich" ... Prétextant un contrôle d'identité, les SS rassemblèrent à Oradour la population puis séparèrent les hommes des femmes et des enfants. Les premiers furent abattus à la mitrailleuse dans des granges. Les femmes et les enfants furent eux enfermés dans l'église du village. Les SS introduisirent un gaz suffocant puis mirent le feu à l'édifice. Il n'y eut que quelques survivants...
 
medium_339881.jpg
 
Heinz Barth fut condamné en France en 1953, par contumace ... Il vivait alors sous une fausse identité en RDA jusqu'à ce qu'il soit arrêté et condamné en 1983 à la prison à vie pour crimes de guerr. Ce fut le seul à être condamné en RDA pour de tels crimes commis en France.
Outre le massacre d'Ouradour, Heinz Barth avait également participé à la tuerie de Lidice, en 1942 en Tchécoslovaquie, où une centaine d'hommes et adolescents furent exécutés.
Comme il avait perdu une jambe pendant la guerre, il avait obtenu en 1991, après la réunification allemande, le versement d'une pension de "victime de guerre" de 800 Deutschmarks (DM) par mois (environ 400 dollars de l'époque).
Une indemnisation dont ont bénéficié d'autres anciens nazis et qui, une fois connu, suscita une vive controverse. Le Bundestag vota finalement fin 2001 une loi privant les anciens criminels de guerre de toute pension d'invalidité.
Ce "salopard" recouvra la liberté, en juillet 1997, à 76 ans, en raison de son âge et de son état de santé. A l'époque cette libération fit scandale...
Le film "Le vieux fusil" avec Romy Schneider et Philippe Noiret retrace avec une grande émotion cette sombre période de notre histoire... 

 

 

 
 
 
 

  


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu