Avertir le modérateur

22/06/2007

LE CANDIDAT SARKOZY AVAIT PROMIS LA PARITÉ HOMMES-FEMMES AU GOUVERNEMENT .... UNE PROMESSE QUI VIENT DE FAIRE PSCHITT !

medium_Numeriser0001-2.jpg

"Je ne renierai pas mes engagements".

Cette phrase sonne comme un couperet à tous les élus de la majorité qui ces derniers jours voulaient faire porter le chapeau de la pale victoire de dimanche au responsable présumé : Jean-louis Borloo... 

Hier, devant les parlementaires de l'UMP, Nicolas Sarkozy a rappelé qu'il avait bien l'intention de tenir l'ensemble de ses promesses électorales... 

Et l'ensemble des médias visibles d'enchaîner sur cette promesse présidentielle...

Pourtant, il y a déjà une promesse faite par le candidat Sarkozy, au cours de la campagne présidentielle qui est passée aux oubliettes : la parité hommes-femmes dans le gouvernement ! 

Petit retour en arrière. Le 18 mai dernier, le nouveau président de la République a voulu montrer qu'il tiendrait ses promesses. Le gouvernement de François Fillon comportait huit hommes et sept femmes, pour les ministres. Un premier acte de parité salué par l'ensemble des médias. Des médias qui passaient un peu sous silence, le fait que l'ensemble des secrétaires d'Etat nommés le même jour étaient tous ... des hommes ! Mais il s'agissait en fait d'un "gouvernement provisoire", puisque les élections législatives allaient changer la donne... Et là, on allait bien voir si le candidat Sarkozy allait tenir sa promesse ...

Mardi matin, le porte-parole de l'Elysée, Claude Guéant, annonçait la composition du nouveau gouvernement... Et là, la parité n'était plus de mise. Sur 32 membres ... on ne compte plus que 11 femmes, ce qui est bien loin de la parité promise par le candidat Sarkozy...

Donc, et on ne peut le constater qu'avec une pointe d'amertume, la promesse faite par le candidat Nicolas Sarkozy d'une parité au sein de son gouvernement, n'a surtout pas été tenu par le président Nicolas Sarkozy... Ce qui, visiblement, ne choque absolument pas les médis et les commentateurs politiques...

Pour mémoire, il est bon de rappeler que sur les 340 députés nouvellement élus à l'UMP, seules 45 sont des femmes...

Alors Monsieur le président  cette phrase est-elle bien de vous : "Je ne renierai pas mes engagements" ?

 

 

20/05/2007

SARKOZY DES SOUS ! SARKOZY DES SOUS !

 

medium_IMG_0001_2_.JPG

Et voilà ! Il fallait s'y attendre. C'était joué d'avance. Durant des mois les candidats à l'élection présidentielle nous ont promis la lune. Le candidat du peuple, je veux parler de notre actuel président de la République, notre vénéré timonier, notre soleil du matin au soir, notre tsar de tous les peuples, ne fut pas en reste. De meeting en meeting, de plateaux de télé aux ordres en stations de radio asservies, de journaux amis en journaux très amis, il martelait avec des trémolos dans la voix : travailler plus, gagner plus.  Qui pouvait s'opposer à une telle vision de l'avenir ? Personne ! C'est une évidence. Quand on a en face de soi un si grand visionnaire, il n'y a plus qu'à s'effacer. D'ailleurs c'est bien le message des Français. Votant massivement pour notre nouveau Bonaparte, ils savent que maintenant en travaillant plus il vont gagner plus. Et les projets de fleurir dans les têtes de nos concitoyens. Des têtes qui deviennent, jour après jour, au fur et à mesure que l'espoir renaît, de véritables calculettes.
Notre pays se transforme enfin. Nous allons entrer dans le monde moderne. Enfin c'est ce qui se dit. Le fric va arriver par sacs entiers dans les foyers.
J'imagine déjà les situations :
- Toc ! toc !"
- Oui, entrez !
- Je suis bien chez ...
- Oui ! Oui !
- Je me présente : Mr X, représentant de notre bien aimé Président. D'après nos fiches, vous avez travaillé 10 heures supplémentaires...
- Euh ! Oui ...
- C'est formidable, vous êtes de bon Français. Des Français comme on les aime. Voilà votre récompense...
- Oh ! Merci ! Merci ! Tu te rends compte ma chérie, des pièces jaunes ...
Et dans certains foyers, le rêve renaît.
- Dis chérie tu as travaillé combien de plus ce mois ?
- 8 heures ! Et toi ?
- 12... non 13 ...
Et le couple de se serrer dans les bras. Heureux de participer au modernisme de notre beau pays.
- Tu crois qu'on va pouvoir se la payer ... ?
- Quoi, ma puce ?
- Ben avec toutes ses heures supplémentaires qu'on fait ...
- Ça va faire juste...
- Pourtant j'aimerai bien la faire cette croisière à Malte, sur le yacht de Monsieur Bollorè...
En attendant, de toute la France monte ce vent d'espoir soulevé par le nouveau président de la Répubique. De partout, on entend le même slogan :
SARKOZY DES SOUS ! SARKOZY DES SOUS !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu