Avertir le modérateur

29/12/2007

Mutinerie à la prison de Saint-Denis de La Réunion

58474530802aa17a725865bc407edc30.jpg

 

Ça se passe à La Réunion, comme pour Miss France, mais c'est un sujet plus grave, qui certainement ne fera pas la Une de l'ensemble des médias ni un score exceptionnel de visites sur les sites internet.

Une mutinerie s'est produite, dans la nuit de dimanche à lundi, à la prison de Saint-Denis. Les détenus protestaient contre leurs conditions de détention. Le départ de la mutinerie s'est produite vers 23 heures locales quand des détenus ont forcé la porte de leurs cellules, puis, dans un mouvement de révolte ont libéré d'autres prisonniers. Très vite le groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) s'est rendu sur place. Une heure après leur intervention, la situation redevenait calme.
La prison de Saint-Denis, d'une capacité de 123 places, accueillie 300 prisonniers.
Une surpopulation carcérale ajoutée à une forte chaleur qui règne à la Réunion : voilà les deux détonateurs de cette mutinerie.
vidéo sur antenne réunion

photo d'archive paul a. cuenca 

24/08/2007

UN SEISME AU LARGE DE LA RÉUNION

 

 

 
 
 
La Réunion a tremblé

 
Un séisme de magnitude 3,6 sur l'échelle de Richter (qui en compte 9) s'est produit à La Réunion à 15 heures 19 ce vendredi 24 août 2007. La secousse qui a duré environ 3 minutes. Elle a provoqué des scènes de panique dans le Sud notamment à Cilaos, Saint-Pierre et Saint-Joseph. Dans un communiqué rendu public en fin d'après-midi, la préfecture indique «qu'aucun blessé ni dégât n'est à déplorer»
 
La secousse a été ressentie partout dans l'île et principalement dans le Sud. Les tremblements les plus importants n'ont duré que quelques dizaines de secondes. Le phénomène a été provoqué par un séisme survenue en à une grande profondeur à environ 40 km dans le Nord-Est de La Réunion. Le tremblement de terre n'a pas de lien avec l'activité du Piton de la Fournaise, note l'observatoire volcanologique de la Plaine des Cafres.
La magnitude de 3,6 fait du phénomène un événement majeur pour La Réunion qui n'a jamais eu affaire à de gros tremblement de terre. Sa force a paniqué de nombreux habitants notamment dans le Sud. «J'étais en train d'arroser mon jardin quand j'ai senti la terre vibrer sous mes pieds. En même temps ll y a eu un énorme grondement. J'ai d'abord pensé à explosion. J'ai compris que la terre tremblait lorsque j'ai vu une poutrelle en fer posée sur mon mur se mettre à vibrer» raconte un habitant de Saint-Joseph. «J'étais au bureau. Il y a eu un gros bruit et les meubles se sont mis bouger. Avec les collègues, nous nous sommes précipités à l'extérieur. Il y avait des gens qui criaient» relate une jeune femme résidant à Saint-Pierre.
Vendredi en début de soirée, la préfecture et l'observatoire volcanologique se voulaient rassurants. «Le phénomène est exceptionnel pour La Réunion mais il est négligeable, en termes de puissance, à l'échelle mondiale» note Thomas Thomas Staudacher, directeur de l'observatoire. Même si des répliques, de plus faible importance ne sont pas exclure «les risques de voir se reproduire un séisme d'une telle magnitude dans les prochaines semaines ou les prochain mois sont extrêmement faible» ajoute-t-il.
Une secousse de bien moindre importance avait déjà été ressentie à La Réunion au début du mois d'août

19:30 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : réunion, seisme

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu