Avertir le modérateur

10/12/2007

Le "J'ACCUSE" des jeunes des banlieues

4f46f4ae8a69aa2e4dd8e519595d53fb.jpg

 

Voilà je tombe dessus par hasard. Et je suis étonné. Il me semble que cette lettre au président de la République par un collectif de jeunes de Villiers-le-Bel et de Sarcelles n'a pas fait la Une des Médias. Une lettre qui ne fait pas dans la dentelle et qui précise "que les voyous sont celles et ceux qui ont géré les banlieues avec le succès qu'on constate" et non pas les habitants des banlieues.
Cette lettre a été écrite en réponse aux propos de Nicolas sarkozy qui avait affirmé que les violences urbaines de Villiers-le-Bel, après la mort des deux jeunes adolescents n'avaient "rien à voir avec une crise sociale" mais "tout à voir avec la voyoucratie".
Je vous livre la lettre du 6 décembre dernier, dans son intégralité :

"Collectif des Jeunes de Sarcelles et Villiers-le-Bel
"LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Quand en Corse cela explose quasiment chaque soir et que des gendarmeries sont mitraillés régulièrement, vous n'osez pas parler de voyoucratie.
Quand, des dizaines d'hommes et de femmes encagoulés et équipés d'armes de guerre, défient l'Etat tout entier, vous vous gardez bien de faire le moindre commentaire, et mieux encore, vous négociez avec eux.
Quand les marins-pécheurs brûlent dans leur région des bateaux et des pneus, quand les pompiers chargent les CRS pendant une manifestation, quand les chasseurs saccagent un ministère de la République, il n'est question ni de voyou, ni de bande, ni d'intégration.
Nous avons condamné sans ambiguïté l'usage de la violence sur les personnes comme sur les biens.
OUI nous avons voulu, au-delà de la douleur des familles et de la perte tragique des enfants, faire entendre nos voix une fois de plus pour vous alarmer sur les conditions de vie dans nos quartiers.
Et comment faire autrement ? Puisque les promesses électorales et les centaines de forums qui ont suivi la mort de Zyed et Bouna à Clichy-sous-bois n'auront même pas suffit à vous faire bouger.
Mais s'il vous est toujours plus commode de vouloir monter nos concitoyens entre eux en nous faisant passer pour les sauvageons de la République, sachez que vous prenez le risque de jeterl e discrédit sur tous les habitants de ces quartiers et de renforcer par vos déclarations les discriminations dont nous sommes victimes.
Les voyous monsieur le Président, sont celles et ceux qui ont géré les banlieues avec le succès que l'on constate. Les voyous, monsieur le président, sont celles et ceux qui ont toujours refusé de nous considérer comme des enfants de France, de faire venir dans nos quartiers les meilleurs professeurs, de mettre plus de policiers dans nos villes qu'à Paris.
Puisque le durcissement des peines est à la mode, nous vous suggérons de vous pencher sur les entreprises, les bailleurs ou les partis politiques qui ne respectent pas le principe d'égalité de notre République.
Quant à nous, nous assumerons désormais nos choix en construisant nous même l'avenir de nos quartiers sans plus rien attendre de plans de banlieues jusque là tous imaginaires."

Que nous soyons d'accord ou pas avec les propos tenus dans cette lettre, il est évident que les Médias auraient dû relayer l'information pour tenter de renouer le dialogue avec une jeunesse qui se sent exclue, jour après jour, de la République. Mais bien entendu, les médias préfèrent faire leur Une sur des voitures en flammes, des bibliothèques saccagées, des voitures de police ou de pompier caillassées, c'est tellement plus porteur en terme d'audimat.

12/11/2007

Pour Sarkozy, les Bretons sont toujours des cons !

 

Décidément Nicolas Sarkozy n'aime pas les Bretons. C'est la deuxième fois que le président de la République emploie une insulte pour parler des Bretons.
La première fois, c'était à la fin de la campagne électorale. Dans son livre, "L'aube, le soir ou la nuit" l'écrivaine-groupie Yasmina Reza relate que Nicolas Sarkozy, furieux, se retrouve sur la côte bretonne et gueule un :
"Je me fous des Bretons. Je vais être au milieu de dix connards entrain de regarder une carte!"
Une phrase qui, en Bretagne, n'était pas passée inaperçue... De très nombreux bretons s'étaient sentis insulter par Nicolas Sarkozy. Il faut dire qu'on le serait à moins.
Et voilà que le président récidive.
Si la première fois on pouvait mettre l'insulte sur le compte de la fatigue (quoi que !) là, mardi dernier, on découvre que Nicolas sarkozy utilise les mêmes termes pour décrire les Bretons.
La scène filmée par France 2 n'a pas fait la Une de l'ouverture des JT. Ces derniers ont préféré montrer la scène où le président de la République se montre sous un angle plus favorable, prêt à en découdre avec un manifestant en colère. C'est quand même mieux de montrer un Nicolas Sarkozy viril qu'un président insultant un peuple.
Donc cette scène a eu lieu, mardi dernier, à l'occasion de la visite particulièrement mouvementée de Nicolas sarkozy aux marins-pêcheurs bretons.
Cette courte séquence se passe juste après la réunion du chef de l'Etat avec les grévistes. Nicolas Sarkozy s'adresse à un des manifestants. Et le dialogue ci-après est assez surréaliste:
- Le président : "Mais... je vous ai amené le beau temps"
- Le manifestant : "Ici, il pleut que sur les cons"
- Le président : "Eh bien, il doit pleuvoir souvent alors!"
- Le manifestant : "Ça veut dire quoi? Que les Bretons sont des cons?"
- Le président : "Non, non. Ça veut dire qu'il y en a et que j'en connais"
Et de deux !
A l'évidence, cette scène, si les médias en avait fait leurs choux-gras aurait eu un retentissement national. Mais voilà, le choix des médias s'est porté sur la scène "virile" de Nicolas Sarkozy.
Dommage ! Car la vidéo présentée ci-dessus est assez caractéristique du personnage, qui, depuis son accession à la présidence de la République n'en finit pas de s'énerver et de perdre son sang froid. Ce qui n'est pas très bon pour son image. Mais voilà, cette semaine c'est un Nicolas Sarkozy viril qui a fait le tour des rédactions et non pas celui qui manie l'insulte si facilement à l'encontre des Bretons.

medium_1209087728-small-1.jpg

 

28/10/2007

Première Mondiale : le divorce tient Salon

medium_divorce.jpg

 

Pour son créateur, Anton Barz, c'est le premier "Salon du divorce" au monde !

Un salon qui a ouvert ses portes hier à Vienne (Autriche) et qui est destiné aux candidats à la séparation en quête d'informations juridiques et pratiques.

Un évènement original qui colle bien à notre actualité hexagonale. Puisque le dernier divorce "people" en date est celui de Cécilia et Nicolas.

Le divorce est tendance, très en vogue, alors, franchement l'évènement tombe à pic !

Avec aussi en toile de fond, comment ne pas y avoir pensé plus tôt ? 


22/10/2007

Une photo symbolique !

medium_DSCN0399.JPG

 

Cette photo de Guy Môquet me semble bien symbolique.
Je l'ai prise ce matin, devant le Palais de Justice de Saint-Nazaire. Certainement au moment où des centaines de professeurs faisaient la lecture de la lettre de Guy à sa maman.
J'ai trouvé que placardée ainsi, elle avait une certaine gueule. Il y a la jeunesse du résistant assassiné, l'engagement politique avec les communistes, mais aussi, les grilles "symboles" de l'enferment qu'il connût durant son internement et en fond ce véhicule de la Police.
Car on imagine bien que ce jeune engagé politique durant la sombre période de notre Histoire, serait aujourd'hui aux côtés de ceux qui se battent pour les sans-papiers, de ceux qui refusent les pressions terribles que la Police exercent sur les familles d'immigrés, de ceux qui n'admettent pas que la Police entrent dans les établissements scolaires pour "extraire" les enfants de parents de sans-papiers.
Nicolas Sarkozy a souhaité faire du jeune Guy Môquet un symbole de la France. Il n'est pas si sûr que le jeune Guy Môquet, s'il vivait aujourd'hui, soit ravi de cet "hommage-récupération".

19/10/2007

GONFLÉ ! LA STAMPA PARLE DES NOUVELLES CONQUÊTES DU PRESIDENT SARKOZY

Bon moi ce que j'en dis ... Il parait que maintenant la vie privée de Nicolas Sarkozy devient une affaire privée...

C'est marrant, quand même !

Je ne pense pas que ce soit les médias, si souvent décriés, qui aient mis en scène la vie privée de Nicolas Sarkozy...

Cette mise en scène, il y a quelques mois, est sortie directement de la "boite à com" de celui qui était alors que le candidat à la présidence de la République Française...

Et maintenant, le divorce est prononcé... Faut dire que les français n'en pouvaient plus d'attendre l'annonce officielle...  Rires !

Alors, pour savoir ce qui va se passer dans les prochains jours, il vaut mieux se rendre à l'étranger et y lire les médias qui, dans ce genre d'affaires privées, sont nettement plus informés ... ou alors, osent un peu plus que la presse hexagonale.

Alors voilà, ce n'est pas un scoop, mais une piste que lève le quotidien italien La Stampa...  qui parle du "nouvel amour" de Nicolas Sarkozy...

Voici l'article en v.o. :

  FOTOGALLERY COSTUME    (19/10/2007)
Nuovi amori, ballottaggio per il cuore di Sarkò
Dopo l'addio ufficiale a Cécilia, nel cuore del Presidente Sorkozy ci sarebbero due nuove fiamme: la velista Fontenoy e la ministra Dati.

08/10/2007

UN PEU DE REPOS...

medium_lever_du_jour.JPG

 

Bon, quelques jours de repos pour repartir du bon pied ...

Du repos bien mérité s'entend ... 

Plus d'actualités, plus de coups de gueule, plus de Sarkozy, de Cécilia, de  politique ...

Non juste se vider la tête, oublier, rêver, être ! 

Et dans l'attente de mon retour, je vous laisse cette photo, prise à Saint-Nazaire, au moment du lever de jour ... Le ciel ressemblait à un véritable feu d'artifices ... Il était magique, irréel... à la limite de la provocation...

Juste le temps de sortir le numérique, de mitrailler et le foisonnement de couleur avait disparu ...

A bientôt ... 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu